Covid-19 : Le Préfet de Mbour s’inquiète des rassemblements sur les plages et les terrains de foot
APS
SENEGAL-SANTE-COLLECTIVITE

Covid-19 : Le Préfet de Mbour s’inquiète des rassemblements sur les plages et les terrains de foot

Mbour, 2 juin (APS) – Le Préfet de Mbour s’inquiète des rassemblements sur les plages et les terrains de football dans le département qui a enregistré depuis le début de la pandémie de coronavirus, 28 cas dont 8 cas issus de la transmission communautaire.
 
’’(...) depuis quelques temps, nos inquiétudes se trouvent au niveau des plages et des terrains de football où on a noté des rassemblements. A cet effet, dans leurs actions quotidiennes, les forces de défense et sécurité veillent à ce que ces rassemblements soient dispersés", a dit Mor Talla Tine.
 
Depuis le début de la pandémie au coronavirus, le département a enregistré 28 cas dont 8 cas issus de la contamination communautaire, a indiqué mardi le préfet, Mor Talla Tine, faisant la situation globale de la COVID-19.
 
"Cette situation doit nous emmener à redoubler de vigilance, notamment en termes de respect des mesures barrières qui sont édictées par les autorités médicales", a insisté M. Tine dans un entretien avec le quotidien national Le Soleil et l’Agence de presse sénégalaise (APS).
 
L’autorité administrative a salué ‘’le travail très important des forces de défense et sécurité, notamment la Police et de la Gendarmerie qui organisent, chaque jour, des opérations coup de poings pour veiller au respect de ces mesures notamment le port obligatoire du masque dans les transports, les lieux de commerce et dans certains services recevant du monde".
 
Le préfet du département de Mbour dit avoir noté quelques relâchements chez les populations qui, au départ, avaient promptement adhéré aux messages de prévention véhiculés par les services compétents.
 
Il en appelle à la responsabilité des parents qui devraient jouer un "rôle extrêmement important" dans la sensibilisation, les forces de sécurité ne pouvant pas être présentes partout.
 
"Il faut donc une adhésion populaire pour que les gens puissent contribuer à leur manière, à aider les autorités dans la lutte contre cette épidémie", a poursuivi le Préfet.
 
Il a salué l’engagement des collectivités territoriales aux côtés de l’Etat dans la lutte contre la pandémie.
 

ADE/OID/MD