Conseil des ministres de Kaffrine : les jeunesses socialistes pour le respect des engagements
APS
SENEGAL-INFRASTRUCTURES

Conseil des ministres de Kaffrine : les jeunesses socialistes pour le respect des engagements

Kaffrine, 6 août (APS) – Le responsable départemental des jeunesses socialistes de Kaffrine, Coumba Ndoféne Diouf a appelé, samedi le gouvernement à respecter les engagements pris lors du conseil des ministres tenu en avril 2015 dans la capitale du Ndoucoumane. 
 
"Nous demandons au chef de l’Etat de respecter ses promesses tenues lors du conseil interministériel tenu à Kaffrine en avril 2015 pour le réélire avec un taux de plus de 90% en 2019 à Kaffrine", a appelé M. Diouf.
 
Il s’exprimait en marge d’une réunion avec les jeunes du Parti Socialiste (PS, majorité présidentielle) de Kaffrine pour évaluer les législatives et faire de perspectives.
 
Le conseil des ministres délocalisé de Kaffrine d’avril 2015 avait validé un Programme d’investissements prioritaires d’un montant global de 2O6.798.127.495 F CFA.
 
Les investissements publics prévus à Kaffrine, a rappelé M. Diouf, concernent la construction de la route Kaffrine-Nganda, l’université Sine-Saloum, l’hôpital de 150 lits et le stade régional.
 
"Les populations de Kaffrine sont bien en phase avec la politique entreprise par le président de la République. Nous avons senti le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC), les bourses familiales, la Couverture maladie universelle (CMU)", a insisté le jeune socialiste.
 
Il a toutefois évoqué un gap en investissement dans le département de Kaffrine dans le domaine des infrastructures.
 
"Nous voulons que les populations sentent l’action du gouvernement en matière d’infrastructures. Si le chef de l’Etat tient ses promesses annoncées lors du Conseil interministériel, on pourrait avoir un taux de participation à l’élection présidentielle de 2019 qui dépasserait 90% à Kaffrine", a promis Coumba Ndoféne Diouf.
 
"Nous sommes déjà dans la phase de formation, d’animation et de mobilisation des militants du Parti socialiste (PS). Et, dans les plus brefs délais, nous allons organiser des tournées départementales pour rencontrer les jeunes afin de leur expliquer ce qui nous attend en 2019", a-t-il fait savoir.
 
Il a invité les partis de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY, au pouvoir) à suivre leurs pas dans l’unité, la cohésion et le respect des différents partis de la mouvance présidentielle pour, dit-il, donner une large victoire au chef de l’Etat Macky Sall en 2019.
 
"Les élections législatives devraient être considérées comme un premier tour de la présidentielle de 2019. Nous les avons réussies, donc nous devons envisager d’augmenter nos militants", a-t-il encore plaidé.

MNF/ASB