Conseil des ministres de Kaffrine : l’Etat a respecté plus de 12 % de ses engagements (gouverneur)
APS
SENEGAL-SOCIETE

Conseil des ministres de Kaffrine : l’Etat a respecté plus de 12 % de ses engagements (gouverneur)


Kaffrine, 6 jan (APS) - L’Etat sénégalais a respecté plus de 12% des engagements qu’il avait pris lors du Conseil des ministres délocalisé de Kaffrine, tenu en avril 2015, a indiqué le gouverneur de la région de Kaffrine, Guedj Diouf. 


‘’12 % des engagements pris par le gouvernement lors du conseil des ministres délocalisé de Kaffrine sont réalisés’’, a-t-il déclaré, jeudi, au cours d’un entretien accordé à des journalistes de l’Agence de presse sénégalaise (APS).


Il a expliqué que ‘’ce niveau d’exécution de 12 % découle des conférences territoriales organisées au mois d’octobre par les gouverneurs de régions pour évaluer l’exécution des engagements pris par le gouvernement lors des conseils des ministres délocalisés’’.


 Depuis la tenue de ces conférences territoriales, dit-il, "beaucoup de choses sont réalisées ou en voie de réalisation dans la région de Kaffrine’’. Il a cité en exemple la construction d’un complexe culturel à Kaffrine.


 ‘’Les crédits nécessaires à la réalisation de ce projet sont déjà inscrits dans le budget du ministère de la Culture et de la Communication. Et un site a été déjà trouvé et bientôt les travaux vont commencer’’, a indiqué M. Diouf.


‘’ Nous avons aussi le projet de construction de l’hôpital
régional de Kaffrine qui commence à prendre forme et dont le démarrage des travaux est prévu au mois de mars. Le démarrage des travaux de la route Kaffrine-Nganda [qui] faisait également
partie des engagements du gouvernement’’, a-t-il encore souligné.


Dans le cadre de l’agriculture, Guedj Diouf a signalé que beaucoup de matériels et d’intrants agricoles ont été mis à la disposition des producteurs de la région.

‘’Globalement donc, les engagements du gouvernement dans le domaine agricole sont en cours d’être réalisés’’, a-t-il dit.


 ‘’Et là, nous pouvons citer les actions du PASA Lou-Ma Kaf, qui, dans le cadre de l’engagement du gouvernement, est en train de réaliser des digues de retenue d’eau qui ont permis de cultiver du riz et de faire cette année une bonne production’’, a-t-il souligné.

Le conseil des ministres de Kaffrine d’avril 2015 avait validé un Programme d’investissements prioritaires d’un montant global de 2O6.798.127.495 F CFA.

MNF/AB/ASG