CONFEJES : 202 projets soumis au PPEJ par 15 pays membres
APS
FRANCOPHONIE-JEUNESSE-DEVELOPPEMENT

CONFEJES : 202 projets soumis au PPEJ par 15 pays membres

Dakar, 26 oct (APS) - Deux cent deux projets ont été soumis au Comité technique de sélection et d’orientation du Programme de promotion de l’entreprenariat des jeunes (CTSO/PPEJ), de la Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports des pays de la francophonie (CONFEJES) par 15 des pays membres de cette organisation.
 
La révélation a été faite par le directeur des Programmes Jeunesse, chargé de l’intérim du secrétaire général de la Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports des pays de la francophonie (CONFEJES), Modibo Traoré.
 
 
"Cette année (…), nous avons l’aval de nos partenaires, afin de porter le nombre de projets/pays à quinze (15). Ainsi 15 pays ont soumis 202 projets au CSTO/PPEJ", a-t-il indiqué. 
 
Il intervenait à la réunion annuelle du comité technique de sélection et d’orientation du programme de promotion de l’entreprenariat des jeunes (CTSO/PPEJ), en présence de la ministre de la Jeunesse du Sénégal, Néné Fatoumata Tall. 
 
M. Traoré s’est dit persuadé que les meilleurs projets seront positivement sanctionnés par des financements conséquents, leur garantissant un correct démarrage pour ainsi contribuer à l’équilibre social et économique des pays membres. 
 
Les 15 pays concernés sont le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Gabon, Haiti, le Mali, le Maroc, l’Ile Maurice, le Niger, le Sénégal, le Tchad, le Togo, la Tunisie et les Seychelles. 
 
La ministre de la Jeunesse Néné Fatoumata Tall a magnifié "le soutien constant" de la Fédération de Wallonie-Bruxelles et celui de la France. De 2012 à aujourd’hui, dit-elle, le PPEJ a permis au Sénégal de créer 77 entreprises et 315 emplois pour 142 garçons et 173 filles, avec des subventions d’un montant global de 120 millions de francs FCA. 
 
Elle a remercié la CONFEJES pour le soutien constant qu’elle apporte à la promotion de la jeunesse sénégalaise ainsi que pour son engagement à accompagner le gouvernement dans "ses efforts inlassables de réponse à l’une des préoccupations les plus vives des Etats africains, à savoir l’emploi des jeunes’’. 
 
Le représentant de la Fédération de Wallonie-Bruxelles, Alain Verhaagen, a appelé à l’unité et à l’exemplarité autour du PPEJ. 
 
"Le PPEJ est le seul instrument de toutes les huit institutions de la charte de la Francophonie où pays du Nord et pays du Sud coexistent (...) et contribuent", se félicite-il. 
 
La cérémonie a été par ailleurs marquée par un hommage au regretté secrétaire général de la CONFEJES, Bouramah Ali Harouna, rappelé à Dieu le 3 août dernier. 
 
Depuis son lancement en 1989, le programme PPEJ a financé 1.909 projets, aboutissant à la création de 5822 emplois, pour un coût estimé à 2 milliards 790 millions 588 mille 667 FCFA, au profit des pays membres d’Afrique, du Maghreb, de l’Océan indien et d’Haïti.

AN/ASG/BK