Colonel Mbaye Cissé : un expérimenté à la tête de la Zone militaire numéro 2
APS
SENEGAL-ARMEES

Colonel Mbaye Cissé : un expérimenté à la tête de la Zone militaire numéro 2


Saint-Louis, 22 déc (APS) – Le général de division, Cheikh Guèye, chef d’état-major général des armées sénégalaises (CEMGA) a installé, jeudi à Saint-Louis (nord), le colonel Mbaye Cissé comme nouveau commandant de la zone militaire numéro 2, a constaté l’APS.

Le nouveau Com zone est peint comme un homme rompu aux taches du commandement au regard de son parcours.


La cérémonie de passage de commandement entre le colonel Cissé et son prédécesseur, le colonel Henry Diouf, s’est tenue sur la Place Faidherbe de Saint-Louis en présence de la hiérarchie militaire et des autorités administratives de la région.


Le colonel Mbaye Cissé prend ainsi le commandement de cette importante zone militaire constituée de plusieurs unités des forces de défense et de sécurité dans le nord du Sénégal.


Issu de l’Ecole nationale des officiers d’active (ENOA) de Thiès, l’artilleur de formation jouit d’une bonne réputation à travers ses fonctions opérationnelles spécifiques à son arme et les fonctions interarmées, témoigne un capitaine des armées sénégalaises.


Le colonel Cissé a successivement occupé les fonctions d’observation artillerie, d’officier de reconnaissance et d’officier de tir au sein de la batterie Alpha Bravo. Il a parfait sa formation au sein de prestigieuses écoles de guerre en France et aux Etats-Unis d’Amérique.


Ce n’est pas pour rien qu’il s’était fait distinguer au sein du régiment sénégalais au Libéria dans les années 1990, au point d’en sortir avec une citation à l’ordre de l’armée avec attribution de la croix de la valeur militaire en 1993.


Tour à tour aide de camp de l’inspecteur général des forces armées, puis commandant de la mission des Nations-Unies en République démocratique du Congo, l’ancien directeur de la promotion à l’ENOA est également présenté comme un brillant intellectuel.


Titulaire d’un certificat de maîtrise en philosophie, d’un certificat d’études supérieures de psychologie et de sociologie à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, l’ancien officier supérieur en zone militaire numéro 3, fait régulièrement des publications dans différentes revues militaires.


L’auteur du livre "Opération Fodé Kaba 2" retraçant les hauts faits militaires des armées sénégalaises en Gambie en 1981, et de l’ouvrage souvenir "Jambaar 1960-2010" paru durant la célébration du cinquantenaire des armées sénégalaises, a également été entre autres lauréat du premier prix scientifique de l’institut des hautes études de la défense de France.


Une riche expérience académique et militaire dont le père de quatre enfant aura besoin pour remplir pleinement sa mission dans cette zone stratégique, porte d’entrée nord du Sénégal.


AKS/PON