Clôture Semaine de l’Enfance : Le ministre de tutelle attendu à Toubacouta
APS
SENEGAL-ENFANCE

Clôture Semaine de l’Enfance : Le ministre de tutelle attendu à Toubacouta


Fatick, 6 juil (APS) - Le ministre de la Bonne gouvernance et de la Protection de l’Enfance, Ndèye Ramatoulaye Guèye Diop est attendue le mardi 17 juillet prochain à Toubacouta (Foundiougne) pour présider la cérémonie de clôture de la semaine nationale de l’enfant (10-17 juillet), a appris l’APS, de source officielle.

 
"Le choix de la commune de Toubacouta pour abriter la journée de clôture est lié à la mort de trois enfants originaires de Baka Diaw, un village de cette collectivité territoriale dans l’incendie d’un daara à Mbour", a expliqué le directeur de la Promotion des droits de l’Enfant au ministère de la Bonne gouvernance et de la Protection de l’Enfance, Niokhobaye Diouf.

Il s’entretenait jeudi avec des journalistes au terme d’un CRD préparatoire de la journée de clôture de la semaine nationale de l’enfant, prévue à Toubacouta.


"Le choix de Toubacaouta s’explique aussi par le constat des nombreux départs d’enfants de cette zone vers les centres urbains", a-t-il ajouté.

"Cette journée de clôture sera donc l’occasion de porter un plaidoyer fort envers les parents, envers les populations, envers la communauté entière de Toubacouta, des communes et villages environnantes sur leurs responsabilités" a-t-il ajouté.
 
Estimant que "c’est une occasion de plaidoyer fort à l’endroit de cette population d’interpeller les parents sur leurs responsabilités individuelles et mais aussi la communauté sur leur responsabilité collective".

"Il s’agit de sensibiliser sur un meilleur respect des droits des enfants, d’envisager un avenir meilleure pour les enfants en menant la réflexion autour des conditions de vie et d’apprentissage de ces enfants dans la localité", a-t-il encore précisé.

"Mais aussi de voir les contraintes, de commémorer la journée de l’enfant africain, de dégager des perspectives et faire le bilan de ce qui a été fait par l’Etat, les communautés et les partenaires dans la protection de l’enfant", a-t-il relevé.


M. Diouf a précisé qu’"en attendant cette journée de clôture la semaine va s’ouvrir à Dakar le mardi 10 juillet par une rencontre du secrétariat exécutif national de protection de l’enfant".

Selon lui, la rencontre de Dakar va mettre le point sur la situation de retrait des enfants de la rue mais aussi l’état de mise en œuvre de la convention des droits de l’enfant.

"Donc, ce sera un moment de partage entre les acteurs centraux et les partenaires techniques et financiers y compris les acteurs de la société civile", a-t-il ajouté.
 
Le CRD a été présidé par le gouverneur de la région de Fatick Souleymane Ciss.


 

AB/PON