47èmes assises internationales de l’UPF : satisfecit du bureau international
APS
MONDE-SOCIETE

47èmes assises internationales de l’UPF : satisfecit du bureau international

 Envoyée spéciale : Adama Diouf Ly

Tasghkadzor (Arménie), 11 oct (APS) – Les assises de la presse francophone (UPF) ont été clôturées sur une note de ‘’satisfecit’’ du bureau international de cette organisation, jeudi, dans la station de ski d’hiver de Tasghkadzor, et cela, en dépit de l’enclavement et des difficultés pour rallier ce pays situé dans le Caucase Sud.
 
’’Les assises ont été d’un très haut niveau du point de la vue de la participation avec la présence 250 journalistes venus de 53 pays pour discuter d’un thème d’une actualité importante liée aux mouvements migratoires’’, a dit l’ancien secrétaire général de l’UPF Jean Kouchner, élu vice-président.
 
‘’Des journalistes inscrits n’ont pas pu faire le déplacement pour une raison ou pour une autre, mais les participants se sont félicités de l’accueil du gouvernement, du peuple arménien’’, a-t-il souligné.
 
L’expérience arménienne a été "tellement positive’’, que de nombreuses sections nationales souhaitent accueillir les prochaines Assises de l’UPF, a relevé le président international de l’UPF, réélu pour un 3ème mandat, Mandiambal Diagne.
 
Le Cameroun va abriter celles de 2019, et la Tunisie celles de 2020 qui vont coïncider avec le 18ème Sommet de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF).
 
Le président de la section sénégalaise de l’UPF, Abdoulaye Thiam, a introduit une demande auprès du Comité international pour permettre au Sénégal d’accueillir les Assises de 2022, dans la nouvelle ville de Diamniadio.
 
Le Bureau international nouvellement réélu a fait part de sa volonté de placer son mandat de deux ans sous le signe de la ‘’consolidation des réalisations que le comité international a pu constater suite au travail présenté par le bureau sortant’’.
 
 Ces quatre dernières années, l’UPF a été mise sur orbite par l’instance dirigeante avec une équipe dynamique forte soudée qui a pu engranger des résultats importants, selon son président.

Des résultats qui tiennent à la capacité de mobiliser les ressources nécessaires pour le fonctionnement de l’organisation, la réussite du pari de tenir régulièrement les assises mais également d’autres rencontres régionales sur différentes thématiques liées au monde de la presse et également à la conduite de projets de soutien et d’accompagnement à certaines sections nationales.
 
Il y a eu également ’’l’amélioration de la gestion interne’’ de l’UPF avec la mise en place de procédures et de mécanismes pour une gestion transparente.
 
L’UPF a donné rendez vous à ses membres en novembre prochain pour un symposiuem sur le thème ’’Médias et santé’’ à Kigali, au Rwanda.

ADL/ASG