Cheikha Maryama Niass inhumée à Médina Baye
APS
SENEGAL-NECROLOGIE

Cheikha Maryama Niass inhumée à Médina Baye

Kaolack, 28 déc (APS) - Cheikha Maryama Niass, fille d’El Hadji Ibrahima Niass dit ’’Baye’’, a été portée à sa dernière demeure au mausolée de la grande mosquée de Médina Baye, à Kaolack (centre), a constaté l’APS.

Une foule immense, psalmodiant des incantations religieuses tirées du Coran, a accompagné la défunte à sa dernière demeure.

Ya Sayda, surnom de Cheikha Maryama, décédée samedi à Dakar à l’âge de 88 ans, repose désormais auprès de son père, El Hadji Ibrahima Niass, figure influente de la Tidianya au Sénégal et dans la sous-région ouest-africaine.

La défunte s’était notamment illustrée de son vivant par ses actions pionnières dans l’enseignement coranique.

Des milliers de Sénégalais et de ressortissants d’autres pays ont ainsi été initiés à l’enseignement coranique dans les nombreuses écoles qu’elle a fondées dans plusieurs régions du Sénégal, dont l’institut franco-arabe Cheikh-Ibrahima-Niass, à Dakar.

Cheikha Maryama Niass avait également réussi le tour de force d’intégrer les programmes de l’éducation nationale formelle dans ses établissements pour maintenir les pensionnaires qui le plus souvent repartaient à la rentrée officielle des classes dans le public.

Surnommée également Khadimatoul Khourane (celle qui est au service du Coran), Sayda Maryama Niass a reçu beaucoup de distinctions nationales et internationales pour services rendus à l’éducation.

Elle avait été récompensée plusieurs fois par l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique au Sénégal pour sa contribution à la formation de nombreux jeunes Américains à la mémorisation du Coran.

AMD/AKS/OID