Casamance : Cheikh Fansou Bodian rentre d’une tournée internationale dédiée à la promotion de la paix
APS
SENEGAL-CULTES

Casamance : Cheikh Fansou Bodian rentre d’une tournée internationale dédiée à la promotion de la paix

Ziguinchor, 5 déc (APS) – El Hadji Ousmane Fansou Bodian, l’un des principaux chefs religieux de la Casamance (sud), est rentré mercredi à Bignona d’une tournée européenne et maghrébine dédiée à la "paix", a constaté l’APS.

 
Cheikh Fansou, comme l’appellent ses nombreux disciples, a été accueilli mercredi soir à l’aéroport de Ziguinchor. 
 
L’imam de la principale mosquée de Bignona, vêtu d’un grand boubou blanc, a discuté avec ses disciples de son sujet favori, la paix, dès sa décente d’avion.
 
"Nous rendons grâce à Dieu de pouvoir communier avec l’ensemble des disciples et des musulmans dans le cadre d’une tournée de la paix, pour sensibiliser sur cette nécessité de toujours installer la paix dans le cœur des gens", a-t-il dit.
 
"Nous avons rencontré de nombreuses personnes, dans plusieurs villes d’Italie, dans une paisible ambiance, des frères et sœurs musulmans", s’est réjoui El Hadji Ousmane Fansou Bodian, qui a célébré à Rome le dernier Maouloud, l’anniversaire de la naissance du prophète Mohamed (PSL).
 
Le guide musulman dit avoir animé des conférences publiques en Italie, en plus de s’être rendu en France, où il a été reçu dans les grandes mosquées de Paris, Lyon et Monaco.
 
"L’unique objectif de ma tournée était de promouvoir la paix. Partout où je suis passé, j’ai appelé les uns et les autres à cultiver la paix, l’entraide et la solidarité. J’ai rencontré plusieurs Sénégalais et des Gambiens, à qui j’ai demandé de renforcer l’unité entre eux et de cultiver la paix", a souligné Cheikh Fansou Ousmane Bodian.
 
Il s’est rendu aussi dans des pays du Maghreb, dont le Maroc. 
 
"Le Sénégal et la Gambie, c’est comme une femme enceinte et son fœtus. L’un ne peut pas se débarrasser de l’autre sans souffrir. Si on veut éliminer la femme en l’empoisonnant, on tue forcément le bébé qu’elle porte. Les deux pays sont inséparables", a dit le guide religieux dans une éloquente métaphore exprimée en wolof.
 
Né en 1942 à Diégoune, dans l’arrondissement de Tendouck, El Hadji Fansou Bodian est un guide musulman très populaire dans les trois régions de la Casamance (Kolda, Sédhiou et Ziguinchor), mais aussi dans d’autres pays de la sous-région, dont la Gambie, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Mali et la Mauritanie.
 
Après avoir séjourné dans plusieurs pays (Maroc, Egypte, Tunisie, Arabie Saoudite, Iran et Syrie) pour approfondir ses connaissances islamiques, il s’est ensuite établi à Bignona pour les vulgariser.
 
El Hadji Ousmane Fansou Bodian, l’une des grandes figures de l’islam dans la région de Ziguinchor, a réussi à implanter un réseau de plus de 300 écoles et instituts islamiques actifs dans la formation des jeunes et l’encadrement de nombreux imams sénégalais et de pays étrangers.
 
Il est également connu pour son soutien au processus de paix entre l’Etat du Sénégal et les indépendantistes du Mouvement des forces démocratiques de Casamance.
 
Le guide religieux soutient aussi le dialogue interreligieux et veille au renforcement des relations entre le Sénégal et la Gambie, un pays dans lequel il compte plusieurs disciples.
 

MTN/ESF