APS
SENEGAL-ADMINISTRATION

"Caravane du service public" : dossiers traités pour 6.150 usagers (ministre)

Kaffrine, 29 fév (APS) - Près de 6.150 usagers ont vu leurs dossiers enrôlés et traités par les services compétents dans les régions de Kaolack et Kaffrine, en marge de la "caravane du service public", a-t-on appris du ministre de la ministre de la Fonction publique et du Renouveau du service public, Mariama Sarr.

"À Fatick, 1.425 usagers sont inscrits et pris en charge, dont 1.002 hommes, 3.225 visiteurs à Kaolack dont 1.018 femmes et près de 1.500 dossiers à Kaffrine, soit un total de près de 6.150 demandes reçues et traitées au terme de la caravane du service public dans la zone centre", a-t-elle détaillé.
 
Elle s’exprimait au terme des activités de la "caravane du service public", qui a fait escale vendredi et samedi dans la capitale du Ndoucoumane. 
 
L’adjoint au préfet de Kaffrine, Oumar Diba, des élus territoriaux et des acteurs du système éducatif y ont pris part.
 
"Les usagers ont été satisfaits au terme de cette caravane. De Fatick à Kaffrine en passant par Kaolack, nous retrouvons les mêmes agents dynamiques et engagés et conscients qu’ils doivent réussir cette mission non seulement pour la première phase mais pour toutes les phases qui vont suivre", a indiqué Mariama Sarr. 
 
Elle a ainsi appelé l’équipe de la "caravane du service public" à davantage sensibiliser beaucoup plus d’usagers. 
 
Selon Mariama Sarr, l’ambition du ministère de la Fonction publique est d’ouvrir dans toutes les régions du pays un centre de services partagés devant regrouper l’ensemble des services administratifs de l’Etat, lequel deviendra un service de proximité.
 
Le Programme d’appui à la modernisation de l’administration (PAMA), logé au ministère de la Fonction publique et du Renouveau du service public, a été lancé pour faire jouer à l’administration un rôle d’impulsion dans la réalisation des objectifs du Plan Sénégal émergent (PSE), a-t-elle souligné.
 
Dans ce cadre, la "caravane du service public" vise à offrir des services de qualité aux usagers, a expliqué la ministre de la Fonction publique et du Renouveau du service public.
 
A Kaffrine, la tutelle s’est par exemple déplacée avec des agents de l’Office du Bac, afin de permettre aux bacheliers de retirer leurs diplômes. 

Il en est de même pour le centre médico-social de la Fonction publique qui a mené des activités de dépistage de l’hypertension et du diabète. 
 
Selon Mariama Sarr, les progrès réalisés grâce à la dématérialisation des procédures vont bientôt faire oublier les lenteurs administratives déplorées par les usagers.
 
"Sous peu de temps, on ne parlera plus de lenteurs administratives. Elles seront sous peu de temps un vieux souvenir au ministère de la Fonction publique et du Renouveau du service public", a-t-elle promis.
 
La ministre rappelle que des bureaux-relais sont désormais installés dans les régions de Kaffrine, Kaolack, Fatick, Matam et Louga pour apporter une "réponse urgente" aux préoccupations pressantes des usagers de l’administration. 
 
D’autres bureaux-relais seront mis en place dans toutes les régions du Sénégal, a-t-elle annoncé.
 
"Ces bureaux sont un redéploiement des services offerts au niveau déconcentré pour assurer la prise en charge permanente des besoins nouveaux exprimés par les citoyens", a encore expliqué Mariama Sarr.
 
 

MNF/BK