Cap-Skirring : autorités et experts planchent sur les litiges fonciers
APS
SENEGAL-SOCIETE-CONFLIT-MEDIATION

Cap-Skirring : autorités et experts planchent sur les litiges fonciers

Cap-Skirring, 10 août (APS) – Plusieurs autorités administratives, des maires des communes du département d’Oussouye (Ziguinchor, sud), des juristes et des contrôleurs des impôts et domaines ont pris part à Cap-Skirring à une rencontre sur la gestion des conflits et litiges liés à la gestion foncière, a constaté l’APS.
 
Axée sur le thème "Accès au foncier dans la région naturelle de la Casamance", cette rencontre qui s’est tenue mercredi à l’initiative de la Maison de justice de Ziguinchor, en partenariat avec la coopération française a été présidée par le Préfet d’Oussouye Christian Diatta en présence de magistrats et de contrôleurs des domaines.
 
"Les questions de litiges fonciers sont légion dans la zone de Cap-Skirring et dans toutes les communes du département d’Oussouye parce que tout simplement les gens méconnaissent les textes relatifs à la gestion du foncier", a fait remarquer le maire de Diembéring, Tombon Gueye.
 
Il a regretté "beaucoup d’incompréhension autour des textes qui légifèrent sur le foncier par les différents acteurs qui interviennent dans le domaine foncier".
 
"Beaucoup de conflits fonciers atterrissent souvent au niveau du tribunal. C’est pourquoi la Maison de justice doit pleinement jouer son rôle d’intermédiation entre les acteurs de la gestion foncière pour éviter que des dossiers atterrissent au tribunal", a plaidé le Préfet d’Oussouye Christian Diatta.
 
Après le département de Ziguinchor la semaine dernière, c’est autour du département d’Oussouye d’accueillir cette mission de la Maison de justice qui consiste "à des échanges riches entre les acteurs qui interviennent dans la gestion foncière".
 
"Prochainement, nous serons à Bignona pour faire le même travail avec les acteurs de ce département pour sensibiliser sur les textes qui régissent la gestion foncière et éviter au maximum les conflits", a assuré Mamadou Lamine Sagna, coordonnateur de la Maison de justice de Ziguinchor.

MTN/ASB/OID