Hydraulique : une enveloppe de 50 millions de la mairie de Sindia pour les branchements sociaux
APS
SENEGAL-SOCIETE

Hydraulique : une enveloppe de 50 millions de la mairie de Sindia pour les branchements sociaux

Sindia (Mbour), 25 mars (APS) - La mairie de Sindia a décidé d’affecter une enveloppe de 50 millions de francs CFA pour financer le raccordement des ménages modestes au réseau de distribution d’eau potable, communément appelés "branchements sociaux".

"Nous avons toujours soutenu les populations pour un accès facilité à l’eau potable. Cette année, nous avons prévu un budget de 50 millions de francs CFA pour assurer le financement des branchements sociaux au niveau de l’ensemble des villages de la commune de Sindia", a indiqué mercredi le maire Thierno Diagne.
 
Il en a fait la révélation en présence du directeur général de l’Office des forages ruraux (OFOR), Seyni Ndao. Ce dernier était venu constater l’état d’avancement des travaux du Programme d’adduction d’eau potable et assainissement en milieu rural (PEAMIR).
 
Thierno Diagne a remercié les autorités sénégalaises pour les efforts déployés pour améliorer les conditions de vie des populations, lesquelles vont pouvoir pousser "un ouf de soulagement". 
 
Selon lui, l’accès à l’eau potable est une vieille doléance dans la zone.
 
"Nous avons un certain nombre d’ouvrages à rénover, notamment le château d’eau, l’équipement de pompage, le groupe électrogène ainsi qu’un ensemble de travaux d’extension de réseaux et 30 000 branchements sociaux subventionnés, à 100%, par l’Etat du Sénégal", a pour sa part expliqué le DG de l’OFOR. 
 
"De 2012 à maintenant, nous avons fait des mobilisations extraordinaires en matière de ressources estimées à plus de 300 milliards francs CFA", a souligné Seyni Ndao. 
 
Il signale que le Sénégal compte aujourd’hui 2.150 unités de potabilisation et 2.088 forages. Il assure qu’il y a un très bon taux de fonctionnalité de ces ouvrages et que l’Etat va continuer dans ce sens pour mettre en œuvre d’autres programmes. 
 
 "Nous avons également la Banque africaine de développement (BAD) qui va intervenir pour un programme de cinq milliards de francs CFA. Cette zone de Sindia fera partie de ce programme, parce qu’il y a Nguérigne qui fait partie des villages qui vont en bénéficier. D’ailleurs, nous y avons effectué des visites pour une implantation de forages", a dit Ndao. 
 
Il a annoncé que l’Etat du Sénégal va continuer à appuyer l’OFOR, expliquant que "d’ici les prochaines années, l’accès universel à l’eau en milieu rural sera réussi, parce que nous sommes à un taux de réussite de 94% en milieu rural et de 98% en milieu urbain", a révélé Seyni Ndao. 
 

ADE/ASG/BK