Bignona :
APS
SENEGAL-GAMBIE-SECOURS

Bignona : "une aide d’urgence" de 23 tonnes de vivres à des déplacés et refugiés gambiens

Diouloulou, 22 jan (APS) – L’Etat a envoyé "une aide alimentaire d’urgence" de 23 tonnes destinée à soulager les réfugiés et déplacés gambiens ainsi que les familles d’accueil de plusieurs localités frontalières du département de Bignona (Ziguinchor, sud), a appris dimanche l’APS.
 
"C’est une aide d’urgence alimentaire exclusivement donnée par l’Etat pour soulager les familles d’accueil (…). Il s’agit de 23 tonnes de vivres octroyés au département de Bignona dont 10 tonnes pour l’arrondissement de Kataba 1", a expliqué le sous-préfet de Kataba 1 El Hadji Youssou Faye.
 
Les localités frontalières avec la Gambie ont été submergées par un flux de réfugiés et de déplacés gambiens qui avaient fui leur pays sous la crainte d’une éventuelle attaque militaire qui visait le président sortant Yaya Jammeh.
 
"Depuis le début de la crise postélectorale gambienne. Le gouvernement du Sénégal est conscient des enjeux et des souffrances de populations déplacées. C’est pourquoi le président Macky Sall a décidé d’octroyer une aide d’urgence alimentaire. Il s’agit de 23 tonnes de vivres octroyés au département de Bignona", a poursuivi El Hadji Youssou Faye.
 
Après réception de cette aide d’urgence, le sous-préfet a convoqué une réunion de tous les maires pour établir les modalités de distribution en collaboration avec l’ensemble des délégués de quartiers et chefs de village.
 
Dimanche matin la sous-préfecture de Kataba 1 a été prise d’assaut par plusieurs personnes. De longues files d’attente étaient visibles lors de la cérémonie de distribution des vivres. Des hommes, pour la plupart, attendaient de recevoir leur part.
 
Selon le sous-préfet de Kataba 1, un seuil a été fixé en collaboration avec les maires pour être éligibles à cette aide d’urgence. "C’est une aide d’urgence destinée aux chefs de famille qui ont reçu au moins 15 réfugiés ou déplacés et détenteurs d’une carte nationale d’identité", a précisé El Hadji Youssou Faye.
 
"Ce n’est qu’un premier jet. L’Etat va encore apporter une autre aide dans les prochaines heures pour une bonne prise en charge des refugiés dont la plupart n’ont pas encore regagné leur pays", a confié à l’APS le gouverneur de la région de Ziguinchor Al Hassan Sall.

MTN/ASB/MKB