’’Barça ou Barsakh’’ : un guide religieux en appelle au sens patriotique des jeunes
APS
SENEGAL-SOCIETE-APPEL

’’Barça ou Barsakh’’ : un guide religieux en appelle au sens patriotique des jeunes

Siweul (Malem Hodar), 17 nov (APS) - Le marabout El Hadj Taïrou Kâ, guide religieux à Siweul, un village du département de Malem Hodar (Kaffrine, centre), en appelle au sens du patriotisme, en invitant les jeunes à arrêter de prendre les pirogues pour tenter de rejoindre l’Europe.

"J’invite les jeunes à rester et travailler dans leur pays. On peut bel et bien réussir ici au Sénégal. Il suffit juste de croire en soi’’, a déclaré El Hadj Taïrou Kâ, lundi lors d’une rencontre avec des journalistes à son domicile à Siweul.
 
Selon lui, prendre une pirogue pour tenter de rejoindre les côtes européennes est une démarche contestable. "D’ailleurs, on ne peut pas se réclamer musulman ou croyant tout court et prendre une pirogue" pour l’aventure de l’émigration clandestine en sachant qu’on a de grandes chances de périr en mer, a-t-il laissé entendre. 
 
"Ceci est synonyme de suicide", a soutenu ce guide religieux très connu dans le Ndoucoumane, en présence de nombreux de ses disciples. 
 
"L’émigration clandestine fait aujourd’hui des ravages dans la jeunesse sénégalaise’’, avec les "centaines de jeunes Sénégalais [qui] meurent (...) dans les eaux de l’océan Atlantique’’, a-t-il souligné. 
 
"Il faut respecter les préceptes de l’islam. Prendre une pirogue est synonyme de suicide’’. Or, "cela est complétement banni par l’islam", a assené El Hadj Taïrou Kâ, avant d’inviter les jeunes, ses talibés en particulier, à rester au Sénégal pour œuvrer à développer leurs différentes localités.
 
El Hadj Taïrou Ka dit avoir interdit ces derniers temps à "beaucoup de jeunes" de tenter de rejoindre l’Europe par ce biais.
 
"J’ai reçu ces temps-ci un nombre important de jeunes qui voulaient que je prie pour eux avant leur voyage en pirogue, mais j’ai dit niet et j’ai réussi à les convaincre", a-t-il fait savoir. 
 
"J’appelle les jeunes de mon pays à faire valoir leur sens du patriotisme. Pourquoi abandonner son pays et vouloir travailler ailleurs, alors qu’il y a ici beaucoup de choses qu’on peut faire" pour "réussir sa vie et participer à l’édification de sa nation. Il faut songer à honorer son pays", a insisté le marabout, selon qui l’Europe "est loin d’être aujourd’hui l’eldorado’’ vanté par "beaucoup de jeunes".
 
"J’ai eu à faire des voyages en Europe, mais là-bas les émigrés sont loin d’être respectés par les Blancs. Ces derniers les utilisent pour [des moments déterminés] dans leurs champs et les abandonnent. Vous (les jeunes) êtes l’espoir du Sénégal. Vous pouvez travailler ici et réussir votre vie", a déclaré El Hadji Taïrou Ka.
 
A en croire le guide religieux, "pour s’enrichir, il n’est pas nécessaire de s’expatrier". Il a insisté à l’endroit des parents, leur demandant de "faire preuve de responsabilité" en surveillant leurs enfants.
 
"Toute personne qui passe par la mer est en train de se suicider. Il ne faut plus penser à prendre les pirogues. Cela est complétement banni par l’islam", a répété le guide religieux de Siweul, avant de présenter ses condoléances aux familles dont des membres ont péri en mer.

MNF/BK/ASG