Compétences transférées : les collectivités locales ont hérité des difficultés de l’Etat (géographe)
APS
SENEGAL-SOCIETE

Compétences transférées : les collectivités locales ont hérité des difficultés de l’Etat (géographe)


Dakar, 24 nov (APS) – Les collectivités locales ont hérité de certaines difficultés de l’Etat, avec la réforme de 1996 qui a érigé la région en collectivité locale au même titre que la commune et la communauté rurale, a déclaré vendredi le Professeur Lat Soukabé Mbow, agrégé des universités.


"Vous savez que la décentralisation est assez ancienne au Sénégal, mais lorsqu’elle avait été promue, avec la réforme de 1972, mais surtout celle de 1996, c’est parce que l’Etat était confronté à des difficultés économiques", a-t-il rappelé.


Selon lui, si l’Etat s’est départi d’une partie de ses prérogatives pour les attribuer aux collectivités locales, c’est parce qu’il y avait des contraintes économiques qui faisaient qu’en tant que principal agent de transformation de l’espace sénégalais, il n’avait pas beaucoup de moyens pour jouer pleinement ce rôle.


"Vous ne pouvez pas faire face à beaucoup de demandes sociales et transférer ces problèmes aux collectivités décentralisées. Vous donnez une compétence à une entité, faudrait que les moyens d’accompagnement viennent. Or, ce ne fut pas toujours le cas", a-t-il regretté.


Le Professeur Mbow estime que depuis 2000, l’Etat du Sénégal est dans une dynamique d’amélioration des moyens des collectivités locales.

MK/ASG