Appel à une intensification des échanges d’informations entre les agences de presse africaines
APS
AFRIQUE-MEDIAS-TIC

Appel à une intensification des échanges d’informations entre les agences de presse africaines


+++De l’envoyé spécial de l’APS : Papa Ousmane Ngom+++

Casablanca (Maroc), 14 déc (APS) – Le président de la Fédération Atlantique des agences de presse africaines (FAAPA), Khalil Hachimi Idrissi, a appelé, jeudi, à Casablanca (Maroc), à l’intensification des échanges d’informations et de données entre les agences de presse africaines.



 "Il nous appartient d’œuvrer bien plus que par le passé, de manière impérative et avec abnégation, à l’intensification des échanges d’information et de données au moyen du développement de la communication et du transfert de la technologie et des expériences entre les agences de presse africaines", a-t-il souligné.



M. Idrissi s’exprimait à l’ouverture de la 3e Assemblée générale de la FAAPA, par le secrétaire général du ministère marocain de la Communication, Mohamed Ghazali.


Le président de la FAAPA, une organisation riche d’une trentaine de membres, s’est dit "convaincu que l’esprit de coopération qui prévaut dans toute la région est à même de favoriser les conditions nécessaires pour donner une nouvelle impulsion à la coopération entre les agences de presse africaines".


Selon M. Idrissi, "cet esprit devrait se traduire en initiatives concrètes et audacieuses qui sont au demeurant à notre portée tant que nous serons animés par la volonté et le désir sincère de promouvoir ensemble une coopération fructueuse".


En trois ans d’existence (créée en octobre 2014), la FAAPA a réussi, entre autres, à lancer et consolider un site web pour mettre en relief les activités des agences de presse africaines, créer un centre africain de formation des journalistes, organiser des séminaires et se doter d’une charte d’éthique et de déontologie, a rappelé M. Idrissi.


Pour sa part, le secrétaire général du ministère marocain de la Communication, Mohamed Ghazali, a souligné que ‘’la tenue de l’Assemblée générale constituera une judicieuse opportunité pour évaluer les réalisations de la FAAPA".


Ce sera également l’occasion, a-t-il dit, d’"entamer de nouvelles actions dans l’optique de renforcer la mutualisation des efforts et contribuer, avec efficacité et efficience, au développement des agences de presse africaines dans tous les domaines d’intérêt commun, notamment dans les domaines de l’information, la formation et le multimédia".


Les participants à cette 3e Assemblée générale de la FAAPA ont ensuite échangé sur la communication introduite par les consultants ivoirien, Koné Samba, et marocain, Youssouf Kamal, sur "l’intégration des réseaux sociaux dans les stratégies des agences de presse africaines".


Les séminaristes se pencheront jusqu’à vendredi sur les rapports d’activité de la FAAPA et de la 5e réunion du Conseil exécutif qui s’est tenue à Abidjan (Côte d’Ivoire), sur les statistiques du site web, l’amendement des statuts et du règlement intérieur de la Fédération.


Ils procèderont aussi à l’élection des membres du Conseil exécutif de la FAAPA, à l’adoption des résolutions et recommandations et à la remise du Grand Prix de la Fédération pour les meilleurs article et photo.

PON/ASG