Aly Ngouille Ndiaye annonce un programme de moderniisation de Porokhane
APS
SENEGAL-SOCIETE

Aly Ngouille Ndiaye annonce un programme de moderniisation de Porokhane

Porokhane (Kaolack) - Le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye a réaffirmé jeudi l’engagement du chef de l’Etat à œuvrer pour la modernisation de la cité religieuse de Porokhane, par le biais d’investissements dans des infrastructures routières, de franchissement et d’hébergement.

"Le président de la République m’a chargé de vous rappeler son engagement à mettre en œuvre le projet +Coeur de Porokhane+, qui consiste à ériger une salle de réception, une maison des hôtes et diverses autres infrastructures", a-t-il dit en langue nationale wolof.
 
Le ministre de l’Intérieur intervenait lors de la cérémonie officielle de la 66e édition du magal de Porokhane, cérémonie religieuse dédiée à Sokhna Mame Diarra Bousso, mère de Serigne Touba, fondateur de la confrérie mouride.
 
"Ces infrastructures seront érigées autour de la grande mosquée et du mausolée de Mame Diarra. Deux ponts longs chacun de 250 mètres seront également construits pour faciliter le déplacement des pèlerins", a annoncé Aly Ngouille Ndiaye.
 
Il a également fait part de la volonté du président de la République d’œuvrer à la mise en place d’un schéma directeur d’urbanisme pour accompagner le développement de la ville de Porokhane, située dans le département de Nioro du Rip, dans la région de Kaolack (centre).
 
Selon le ministre de l’Intérieur, ces importants investissements traduisent l’engagement du chef de l’Etat et de son gouvernement en faveur des cités religieuses.
 
Aly Ngouille Ndiaye, à la tête de la délégation gouvernementale lors de cette manifestation, a en outre souligné l’importance pour les femmes en général de prendre Mame Diarra Bousso pour référence dans les actions quotidiennes.
 
"Elle a eu une vie courte (1833-1866) mais bien remplie. Les milliers de pèlerins qui se déplacent pour cette manifestation qui lui est dédiée en est une preuve", a-t-il affirmé.
 
Le khalife général de la confrérie mouride, Cheikh Mouhamadou Mountakha Mbacké, par la voix d’un porte-parole, Cheikh Mouhamadou Fadel Mbacké, a exprimé sa satisfaction quant à l’organisation de l’évènement.
 
Il a également présenté ses condoléances et formulé des prières pour les victimes d’accidents sur la route de Porokhane.
 
Le magal a été notamment endeuillé par un accident de la circulation qui a fait onze morts et une trentaine de blessés, des pèlerins en majorité.
 
AFD/AKS/BK