Al Amine, le grand serviteur de la tarikha Tidiane
APS
SENEGAL-RELIGION-NECROLOGIE-PROFIL

Al Amine, le grand serviteur de la tarikha Tidiane

Dakar, 22 sept (APS) – Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, le 6ème Khalife général des Tidianes, décédé vendredi à Tivaouane à l’âge de 90 ans, a consacré sa vie au rayonnement de sa confrérie en assurant pendant plusieurs décennies son rôle de gardien du temple à travers la fonction de porte-parole de la famille d’El Hadji Malick Sy sous différents Khalifes.
 
Né en 1927, il était à la tête du Khalifat depuis le décès de Cheikh Tidiane Sy Al Makhtoum, dans la nuit du mercredi 15 au jeudi 16 mars 2017, à l’âge de 91 ans. Il est le fils du premier Khalife d’El Hadji Malick Sy, Serigne Babacar Sy et de Sokhna Astou Kane. 
 
L’homme de confiance de tous les khalifes généraux, a fait ses premières études sous la conduite de Serigne Mama Lô. Il les a poursuivies auprès de Serigne Cheikh Ahmed Tidjane et Serigne Mansour Sy. Il reçut ensuite les enseignements de Serigne Alioune Guèye, enseignant pluridisciplinaire de Tivaouane à l’époque et qui a été formé par El Hadji Malick Sy, propagateur de la confrérie tidiane au Sénégal.
 
Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine a été choisi très tôt par son père Serigne Babacar Sy comme son bras droit. Après le rappel à Dieu de son père, Serigne Abdoul Aziz Sy Dabakh l’avait désigné officiellement comme porte-parole de la famille Sy de Tivaouane. Il est confirmé à ce poste par les Khalifes Serigne Mansour Sy Borom Daradji et Serigne Cheikh Tidiane Sy Al Makhtoum. 
 
Cette fonction lui a permis de côtoyer et de collaborer avec tous les présidents depuis l’indépendance du Sénégal. Ainsi, il a étroitement travaillé avec Léopold Sédar Senghor, Abdou Diouf, Me Abdoulaye Wade et aujourd’hui avec Macky Sall, arrivé au pouvoir en 2012.
 
Véritable militant de la paix, Abdoul Aziz Sy Al Amine est considéré comme la pierre angulaire de toute la charpente organisationnelle du Maouloud qui célèbre la naissance du Prophète Mohamed, depuis plus de 60 ans. 
 
Le défunt Khalife général des tidianes est aussi connu pour ses "mises en garde" à l’égard des hommes politiques et des syndicalistes. Il ne ratait ainsi aucune occasion pour demander à la classe politique nationale de se retrouver autour de l’essentiel et travailler pour le développement du pays. 
 
C’est pourquoi, dès que la stabilité du pays était menacée par des conflits politiques, il n’hésitait pas à s’impliquer pour éteindre les foyers de tension.
 
Lors du rappel à Dieu de Serigne Cheikh Tidiane Sy Al Makhtoum, le guide religieux désigné nouveau khalife général des tidianes, avait invité ainsi les politiques à "taire les querelles pour éviter que le pays ne +sombre dans la guerre civile+".
 
"Arrêter les injures et les errements qui peuvent conduire le pays vers une guerre civile", avait lancé Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, à la délégation de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY, pouvoir) et aux leaders de l’opposition venus présenter leurs condoléances à la famille Sy, suite à la disparition de Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy Al Makhtoum.
 
"Je vous invite à renouer le fil du dialogue, sinon la situation qui prévaut pourrait mener le Sénégal dans une impasse totale. Il est temps que la classe politique se mette autour de l’essentiel pour l’intérêt et le bien-être des populations", avait-il martelé. 
 
"Il ne sied pas à un chef religieux de fonder un parti politique, car la politique ne peut aller de pair avec la religion dans un pays comme le Sénégal", avait-il déclaré dans un entretien accordé au magazine Echos de la Banque mondiale, pour répondre à ceux qui l’accusent de faire de la politique.
 
Le khalife général des tidianes a récemment exprimé sa sympathie à la minorité musulmane des Rohingyas victime de persécution en Birmanie. Serigne Abdou Aziz Sy Al Amine se joignait ainsi à l’appel conjoint lancé par le président Macky Sall et son homologue turc Racep Tayyip Erdoğan à la Oumma islamique et à la communauté internationale.

ASB/ASG