Covid-19 : près de 150.000 tonnes de denrées alimentaires distribuées aux ménages, selon Mansour Faye
APS
SENEGAL-SOCIAL

Covid-19 : près de 150.000 tonnes de denrées alimentaires distribuées aux ménages, selon Mansour Faye

Dakar, 21 juil (APS) - Près de 150.000 tonnes de denrées alimentaires ont été distribuées par l’Etat, au cours des trois derniers mois, à quelque 1.100.000 ménages vivant dans les 45 départements du Sénégal, dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, a déclaré mardi à Dakar le ministre du Développement communautaire, Mansour Faye.

"Après trois mois de mobilisation, d’abnégation, de travail acharné, de défis, de contraintes, nous voici au terme de l’exécution de cette grande opération (…) Près de 150.000 tonnes de denrées alimentaires ont été distribuées à 1.100.000 ménages ciblés dans les 45 départements du pays", a-t-il dit aux journalistes en leur présentant le bilan de la distribution de l’aide alimentaire d’urgence, lors d’un déjeuner de presse.
 
"A ce jour, les 552 communes du pays ont bouclé la distribution" de cette aide fournie par l’Etat aux ménages jugés vulnérables pour atténuer les effets économiques de la pandémie de Covid-19, a indiqué M. Faye.
 
Selon lui, 110 mille tonnes de riz, 11.000 tonnes de pâte alimentaire, autant de tonnes de sucre, 11 millions de litres d’huile et 1.100.000 paquets de savon ont été distribués par le ministère du Développement communautaire.
 
Les denrées alimentaires distribuées représentent 20 à 25 repas pour chacun des ménages bénéficiaires, a-t-il précisé, ajoutant qu’à ce jour, il ne reste 800 kits alimentaires à distribuer dans la commune de Ouakam, à Dakar.
 
"Le montant total dépensé à ce jour est de 60 milliards 709 millions 694 mille 520 francs CFA, sur un budget initial de 69 milliards francs CFA", a indiqué le directeur de l’administration générale et de l’équipement au ministère du Développement communautaire, Aliou Sow. 

Selon M. Sow, l’aide alimentaire a coûté 57 milliards 289 millions 289 mille 292 francs CFA et les dépenses de transport et de manutention s’élèvent à 1 milliard 599 millions 595 mille 586 francs.
 
"Divers paiements" effectués dans le cadre de la distribution de cette aide aux bénéficiaires ont coûté 820 millions 809 mille 642 francs.
 
Une "convention" a été signée par le ministère du Développement communautaire avec la Délégation générale à l’entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes (DER), pour 1 milliard, en vue de l’acquisition d’oignons et de pommes de terre auprès des producteurs locaux, a ajouté Aliou Sow.
 
Il déclare que l’achat et le transport des denrées alimentaires se sont déroulées de manière transparente, suivant les règles en vigueur en matière de passation de marchés publics. 
 
Il rejette ainsi les accusations faisant état de surfacturations des produits alimentaires distribuées par l’Etat dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19.
 
Les vivres ont été achetés avec la collaboration des services du ministère du Commerce, selon M. Sow.
 
Le colonel Moussa Bayo, chef de la division chargée du soutien et du transit des armées, a salué "la rapidité, la sécurité, et surtout la transparence" dont le ministère du Développement communautaire a fait preuve pour distribuer l’aide alimentaire aux ayants droit.
 
"Je peux vous assurer qu’aucun gramme, qu’aucun centilitre n’ont été déclarés perdus", a-t-il soutenu lors de la rencontre de Mansour Faye avec les journalistes.
 
Les 4.299 camions utilisés pour le transport des vivres dans les 45 départements du pays ont tous été l’objet d’un "contrôle minutieux" et d’un "procès-verbal conjointement signé par la Gendarmerie et le secrétariat exécutif du Conseil national de sécurité alimentaire, au départ comme à l’arrivée des véhicules", selon Moussa Bayo.

MK/ESF/BK