L’ANER est en train d’installer des mini-centrales solaires dans le monde rural, selon son directeur général
APS
SENEGAL-ENERGIE

L’ANER est en train d’installer des mini-centrales solaires dans le monde rural, selon son directeur général


Fatick, 28 nov (APS) - L’Agence nationale pour les énergies renouvelables (ANER) est en train d’installer des mini-centrales solaires dans le monde rural, dans le cadre de la vulgarisation de l’énergie, a-t-on appris, samedi, à Fatick (centre), de son directeur général, Djiby Ndiaye.

‘’Nous sommes en train d’installer dans les zones rurales (…) des mini-centrales solaires’’, a dit M. Ndiaye aux journalistes, à la fin de la Foire régionale de l’énergie solaire, qui se tenait à Fatick depuis samedi.

Les mini-centrales vont approvisionner en énergie solaire des moulins à mil, des ateliers de coiffure ou de couture, etc., selon M. Ndiaye.

Cette démarche de l’ANER va permettre aux populations du monde rural de dérouler des activités génératrices de revenus, a-t-il dit, affirmant que le taux d’électrification rurale est passé de 25% en 2012 à 60% aujourd’hui, au Sénégal.

‘’Si l’Etat est parvenu à ce taux de 60%, c’est en partie grâce à l’énergie solaire, qui a apporté une très forte contribution à l’électrification rurale’’, a expliqué Djiby Ndiaye.

Selon M. Ndiaye, plus de 700 villages sont connectés au réseau électrique avec de l’énergie solaire.

A cette politique énergétique menée par l’Etat s’ajoute l’achat de kits solaires par les ménages, a rappelé le directeur général de l’ANER.
 
Selon lui, l’Etat envisage de connecter 300 villages au réseau électrique, avec le soutien financier de l’Allemagne.
 
La Foire régionale de l’énergie solaire a été organisée par l’Agence régionale de développement de Fatick et l’ONG Initiative Développement.

Elle avait pour thème : ‘’L’énergie solaire photovoltaïque à usage productif dans la réduction de la pauvreté en milieu rural’’.

AB/ESF