9ème Forum mondial de l’eau : Protocole d’accord avec l’OLAC
APS
SENEGAL-MONDE-HYDRAULIQUE

9ème Forum mondial de l’eau : Protocole d’accord avec l’OLAC

Dakar, 25 août (APS) – Le secrétariat exécutif du 9ème Forum mondial de l’eau continue de mobiliser les acteurs pour la réussite de cette rencontre internationale prévue du 22 au 27 mars 2021 à Dakar.
 
C’est dans ce cadre qu’il a procédé, ce mardi, à Diamniadio, dans le département de Rufisque, à la signature d’un protocole de partenariat avec l’Office des Lacs et cours d’eau (OLAC).
 
’’Je dois dire que la cérémonie d’aujourd’hui a une importance particulière pour nous car l’OLAC joue un rôle singulier et très important dans le dispositif national hydraulique’’, souligné Abdoulaye Sène, secrétaire exécutif du 9e forum mondial de l’eau.
 
Il a rappelé que pour ’’relever le défi de l’organisation et de la contribution scientifique et technique, le secrétariat exécutif, suivant les instructions du chef de l’Etat, a déroulé un processus de consultation et de mobilisation de l’ensemble des parties prenantes’’.
 
Sène a souligné que l’OLAC est chargé de l’aménagement, de la planification et de la gestion rationnelle des eaux de l’ensemble des lacs et cours d’eau intérieurs sur toute l’étendue du territoire national. 
 
’’Tous les autres acteurs sont, d’une manière ou d’une autre, dépendant des activités menées dans le cadre de votre mission. A un moment où de nombreuses menaces pèsent sur la disponibilité et la qualité de la ressource, à cause des multiples usages, de la pollution et des effets du changement climatique, l’OLAC est dans une position centrale pour aider à assurer la Sécurité de l’eau’’, a-t-il poursuivi devant le directeur général de l’office.
 
Selon lui, pour la réussite de ce 9ème Forum mondial de l’Eau, ’’le plus grand évènement’’ rassemblant tous les trois ans les différents acteurs de la communauté de l’eau, l’OLAC a ainsi ’’un rôle de premier plan à jouer’’.
 
’’L’Office que vous dirigez aura une occasion unique de mettre en exergue les problématiques relatives à la protection et la préservation des ressources d’eau qui ne sont pas toujours bien prises en compte, à cause des urgences de répondre à une demande croissante, notamment dans les zones urbaines. Vous aiderez ainsi à apporter les réponses appropriées et concrètes sur le terrain’’, a-t-il ajouté.
 
Pour sa part, Alioune Badara Diop, directeur général de l’Office des Lacs et cours d’eau, a promis de mobiliser l’expertise et les partenaires de sa structure pour accompagner le secrétariat exécutif du 9ème Forum mondial de l’eau.
 
Le 9ème Forum mondial de l’eau est prévu du 22 au 27 mars à Dakar sur le thème : ’’La sécurité de l’eau pour la paix et le développement’’.
 
SG/OID/ASB