Un projet
APS
SENEGAL-SOCIETE

Un projet "Ecole zéro ordure" lancé à Louga

Louga, 22 mai (APS) - Un projet intitulé "Ecole zéro ordure" a été officiellement lancé mercredi à Louga (nord) par le Préfet du département, en vue d’inculquer aux élèves "des comportements citoyens et développer chez eux des réflexes d’hygiène, de propreté et d’entretien de leur école, de la rue et de leurs maisons’’.

"Les élèves doivent développer le réflexe de nettoyer, de ne pas salir et de jeter les ordures dans des poubelles où qu’ils se trouvent à l’école, dans la rue ou dans les maisons", a soutenu Mamadou Khouma lors de la cérémonie de lancement dans l’enceinte de l’école régional 1 de Louga.
 
Une initiative qui s’inscrit dans le cadre du projet global "Louga zéro ordures".
 
"Aujourd’hui, c’est l’éducation, mais les autres secteurs comme la santé et le sport vont également dérouler leur plan d’action afin de jouer leur partition dans ce projet’’, a précisé le préfet. Il annonce que des actions sont en cours pour que ’’l’hygiène et la propreté soient l’affaire de tous".
 
La préfecture annonce par ailleurs une levée des couleurs dans les écoles et promet de veiller à l’effectivité de cette mesure dans les établissements.
 
"L’autorité administrative va s’arranger pour passer à chaque quinzaine ou chaque mercredi dans un établissement scolaire pour participer à une cérémonie de levée des couleurs", a-t-il dit.
 
Il a insisté pour que dans toutes les écoles du département, du lundi au samedi, une levée des couleurs se fasse le matin à 8h, la descente des couleurs devant être faite à 18h.
 
Selon l’inspecteur de l’éducation et de la formation (IEF) de Louga, Ibrahima Guèye, "la contribution de l’école à cet ambitieux projet vise à assainir l’environnement et à adopter des comportements sains pour assurer la citoyenneté".
 
"Pour vivre en bon citoyen, il faut adopter des comportements sains et l’école est le lieu d’incubation de tous ces comportements", a-t-il dit, ajoutant que cette initiative "sera reproduite" dans les autres écoles du département.
 
Il justifie cela par le fait que les élèves sont "des vecteurs d’informations’’ et sont ainsi appelés à transférer dans leur milieu social et auprès de leurs voisins les comportements attendus, "pour que l’on ne puisse plus retrouver des écoles ou des quartiers sales".
 
Ibrahima Guèye a assuré que cette action sera maintenue et entretenue dans les écoles afin de "cimenter" de jour en jour ces comportements citoyens chez les élèves et ainsi gagner le pari de la propreté au niveau des établissements scolaires, ainsi que dans les quartiers et maisons.
 
Démarrée par une levée des couleurs, la cérémonie s’est poursuivie avec une prestation des agents des sapeurs-pompiers sur la signification des couleurs du drapeau national et leur importance.
 
La rencontre s’est terminée par une leçon de vie sur l’hygiène la salubrité à l’intention des élèves, avant une petite activité "Set Setal".
 

SK/ADL/BK