Louga : de jeunes Sénégalais et Belges initiés aux enjeux de la conscience citoyenne
APS
SENEGAL-BELGIQUE-JEUNESSE

Louga : de jeunes Sénégalais et Belges initiés aux enjeux de la conscience citoyenne

Louga, 19 juil (APS) – Au total, 165 jeunes Sénégalais et Belges bénéficieront d’une formation sur les enjeux contemporains des sociétés dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’éducation à la citoyenneté mondiale de Louga (PRECIMOL), a appris l’APS de ses initiateurs.
 
Il s’agit à travers une approche novatrice de faire de ces jeunes des acteurs positifs du changement pour un monde plus humain, a ainsi expliqué Babacar Sarr, président du Festival international de folklore et de percussion de Louga (FESFOP).
 
Le PRECIMOL est notamment le fruit d’une collaboration entre le Festival et l’ONG Défi Belgique Afrique visant la consolidation d’une conscience citoyenne nationale et mondiale des jeunes, a souligné M. Sarr. 
 
‘’Ces jeunes sont formés sur les thématiques actuelles et brulantes, en vue de leur transformation comme acteurs positifs des changements nécessaires pour nos ambitions à savoir : la bonne gouvernance et enjeux géopolitiques, entre autres’’, a-t-il lors du lancement officiel des activités du projet.
 
‘’Ces thèmes mensuellement partagés font partie des alternatives crédibles pour réinventer un nouveau type d’éducation pour la jeunesse dans un monde plus humain’’, a fait valoir le président du FESFOP.
 
‘’Ils ont subi des formations qui portent sur les enjeux de la société , fonctionnement de l’économie et de la politique, la compréhension des bouleversements environnementaux et climatiques’’, a de son côté indiqué Sandra Lambillote, coordonnatrice locale de l’ONG Défi Belgique Afrique. 
 
Elle a soutenu qu’il était impossible d’aspirer à un monde conscient, responsable tolérant et solidaire sans la formation objective des jeunes aux enjeux contemporains de nos sociétés’’.
 
‘’Ils se sont formés et se sont ouverts à la diversité à travers des échanges et une rencontre interculturelle. Il va permettre à des jeunes âgés entre 15 et 17 ans d’avoir l’espoir et l’idéal de transformer la société dans laquelle ils vivent. Ils sont devenus les acteurs et les actrices du changement ici à Louga’’, a-t-elle dit.
 
SK/AKS/OID