A Kaffrine, des camps de révision pour transformer l’essai des examens blancs
APS
SENEGAL-EDUCATION-STRATEGIE

A Kaffrine, des camps de révision pour transformer l’essai des examens blancs

Kaffrine, 1er juil (APS) - L’inspection d’académie de Kaffrine (centre) a mis en place des camps de révision sur toute l’étendue de la région pour consolider les bons résultats issus des examens blancs organisés récemment au profit des candidats aux différents examens scolaires.

"Nous avons systématisé à l’échelle de la région des camps de révision pour tous les candidats du CFEE, du BFEM et du Bac", a dit l’inspecteur d’académie (IA) Aboubacar Sadikh Niang, mercredi, à l’issue d’un comité régional de développement (CRD) consacré aux préparatifs des prochains examens scolaires.
 
La systématisation de ces camps de révision devrait permettre de consolider les bons résultats des examens blancs, selon l’inspecteur d’académie de Kaffrine.
 
Ces examens blancs constituent "un test grandeur nature (…)", par lequel l’inspection d’académie de Kaffrine a obtenu des résultats lui permettant d’avoir de l’espoir pour les examens scolaires de cette année, a indiqué M. Niang.
 
Il explique que ces camps de révision "pour tous les candidats ne sont rien d’autre que des moments intenses de préparation" auxquels les candidats libres sont autorisés à participer.
 
D’après l’inspecteur d’académie, il s’agit d’une "forme d’organisation de l’établissement qui met en avant la dynamique équipe". 
 
"Cela veut dire que le candidat au CFEE n’est plus candidat du maître titulaire mais celui de l’équipe pédagogique de l’école et le candidat du BFEM ou du Bac dans la discipline respective n’est pas le candidat du professeur titulaire mais le candidat de la cellule disciplinaire qui, à travers des stratégies et des dispositifs d’accompagnement de proximité, travaille à asseoir et à renforcer un certain nombre d’acquis au plan méthodologique et au plan des contenus", a-t-il précisé.
 
Interpellé sur la question de l’état civil, il a assuré que "de gros efforts ont été fournis par les acteurs avec la régularisation de 83% des demandes" liées à cette question.
 
Mais concernant les 6917 candidats au CFEE, édition 2021, "c’est près de 700 qui n’ont pas déposé d’extrait de naissance", a-t-il signalé, avant de solliciter l’appui des médias pour accentuer le plaidoyer à l’endroit des parents d’élèves.
 
Le gouverneur de Kaffrine William Manel a évoqué "un bon qualitatif" en matière de résultats scolaires depuis l’année dernière, ajoutant : "Au niveau du CFEE et du Bac, nous sommes légèrement en-deçà de la moyenne nationale et le défi cette année c’est de rattraper ce gap-là".
 
Dans la région de Kaffrine, 3356 candidats sont attendus au BFEM contre 2977 inscrits pour le Bac.


MF/BK/ASG