2017, année repère dans la lutte contre les médicaments illicites
APS
SENEGAL-RETRO-SOCIETE

2017, année repère dans la lutte contre les médicaments illicites

Diourbel, 29 déc. (APS) – L’année 2017 restera un repère dans la lutte contre le commerce illicite de médicaments dans la région de Diourbel avec la saisie, par les gendarmes, le 15 novembre dernier, de deux camions transportant des médicaments injectables non commercialisables d’une valeur estimée à 1 milliard 350 millions CFA.
 

Pour l’heure, les populations apprécient l’importance des actions menées par la gendarmerie, les dégâts de ce ‘’commerce criminel’’, qui sont la cause de maladies cardiaques, rénales, etc.…, étant un problème de santé publique.
 
Les professionnels du secteur, réunis sous la bannière de l’Ordre des pharmaciens, se sont constitués partie civile dans cette affaire. 
 
Dans la nuit du vendredi 14 juin, un incendie ravage une grande partie du marché Ndoumbé Diop de Diourbel, causant des dizaines de millions de CFA de perte. Le sergent Waly Diouf, un sapeur pompier de la 32e compagnie, meurt électrocuté. 
 
Le feu est encore au rendez-vous cinq mois plus tard, dans les locaux des archives de la perception municipale de Diourbel. 
 
Dans le département de Ndindy, 11 jeunes sont arrêtés pour ‘’incendie volontaire’’. Après enquête, deux d’entre eux sont relâchés, les neuf autres mis en prison, le temps de comparaître devant la chambre criminelle. 
 
Au mois de mars 2017, le commissariat spécial de Touba met fin aux agissements d’une bande de malfaiteurs qui écumait la capitale du mouridisme. Cette bande mobile avait des bases de repli entre Touba, Dahra, Louga et Mbour. Un receleur a été arrêté au mois de décembre avec 16 téléviseurs en sa possession. 
 
La violence a pris des proportions inquiétantes à Touba où les forces de sécurité, en relation avec la dahira ‘’Safinatoul Amane’’ se sont opposées aux commerçants du marché Ocass. Un mort et plusieurs arrestations ont été enregistrés. 
 
Le 30 mars, quelque 200 bureaux de vote de l’Université Serigne Abdou Ahad Mbacké sont mis à sac. Deux personnes, Mor Lô et Assane Mbacké, sont arrêtées pour destruction de biens publics. Le tribunal de Diourbel prononce finalement la relaxe des deux prévenus au bénéfice du doute. 
 
Au mois d’août, le Président Macky Sall s’est rendu à Taif pour présenter ses condoléances et celles de la Nation à la famille de Serigne Abdou Fattah Mbacké Gaindé Fatma, rappelé à Dieu le 11 août. L’émotion est grande quand Serigne Bassirou Bara Mbacké, vice-khalife du mouridisme, meurt à son tour, non sans avoir présidé la cérémonie officielle du grand Magal de Touba. 
 
Adama Barrow, le président de la République de Gambie, a rendu une visite de courtoisie au Khalife général des mourides, à Touba après son élection. 
 
Au mois de février, l’ancien président de la République, Abdou Diouf, est reçu à Mbacké Cadior par Serigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké, le Khalife général des mourides. 
 
L’archevêque de Dakar aussi a rendu, au mois de janvier, une visite au Khalife général des mourides à Keur Ngane, village de retraite du guide religieux.
 
Après un an de purgatoire, la Sonacos SA a retrouvé l’élite du football national.

ID/ASG/OID