200 villages électrifiés par l’OMVS ces dernières années (Serigne Mbaye Thiam)
APS
SENEGAL-AFRIQUE-ENERGIE

200 villages électrifiés par l’OMVS ces dernières années (Serigne Mbaye Thiam)

Envoyé spécial : Souleymane Gano
 
Manantali (Mali), 12 avr (APS) – Un fonds de 45 milliards de francs CFA, dégagé sur initiative du Conseil des ministres de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), a permis ces dernières années, l’électrification de 200 villages maliens, mauritaniens et sénégalais, a déclaré dimanche à Manantali, Serigne Mbaye Thiam, ministre sénégalais de l’Eau et de l’Assainissement.
 
’’Le Conseil des ministres de l’OMVS, depuis des années, avait pris une résolution pour dégager un fonds d’électrification rurale qui a permis d’électrifier des villages au Mali, en Mauritanie et au Sénégal. Ce fonds a dépensé à date 45 milliards de francs CFA et a permis à électrifier 200 villages dans ces trois pays sur le tracé des lignes électriques (le long du fleuve Sénégal’’, a-t-il indiqué.
 
Le ministre sénégalais, également président du Conseil des ministres de l’OMVS, faisait le point de sa visite des équipements et installations du barrage et de la centrale hydroélectrique de Manantali dans la région de Kayes, à environ 300 Km de Bamako, la capitale malienne.
 
M Thiam, président du conseil des ministres de l’OMVS, accompagné de sa collègue Aïssatou Sophie Gladima, ministre du Pétrole et des Energies, et de Lamine Seydou Traoré, ministre malien des Mines, de l’Energie et de l’Eau et du haut-commissaire de l’OMVS, Hamed Diane Séméga, a visité plusieurs ouvrages.
 
’’On avait trouvé au niveau du Conseil des ministres de l’OMVS que c’était injuste que l’électricité puisse quitter un village qui ne soit pas alimenté en électricité. C’est la raison pour laquelle, le Conseil des ministres, depuis des années, avait pris une résolution pour dégager un fonds d’électrification rurale’’, a-t-il expliqué.
 
Serigne Mbaye Thiam a longuement remercié son homologue malien qui l’a accompagné durant cette tournée mais aussi le gouvernement malien dont le territoire héberge ces ouvrages.
 
’’C’est un exemple de coopération réussie et nous devons préserver cet esprit de coopération et de partage de ces ouvrages entre nos pays’’, a-t-il fait savoir. 
 
Il a félicité et remercié le Haut-Commissaire de l’OMVS dans sa manière de gérer l’instance, mais aussi les experts et autorités des sociétés impliqués dans la gestion des ouvrages de l’OMVS.
 
SG/OID