169 sorties des sapeurs-pompiers de Matam en 2017 (sous-lieutenant)
APS
SENEGAL-SOCIETE

169 sorties des sapeurs-pompiers de Matam en 2017 (sous-lieutenant)

Matam ,16 mars (APS) - Les sapeurs-pompiers de Matam (nord) ont effectué en 2017, au total, 169 sorties, pour des cas d’accidents de la circulation, des incendies, des feux de brousse et des noyades, a confié vendredi à l’APS, le sous-lieutenant Mamadou Mané, chef du centre de secours de Matam. 
 
"Sur l’axe Matam-Linguère, Matam- Saint Louis, Matam-Bakel et dans la commune de Matam, on a enregistré 97 accidents qui ont occasionné 197 victimes secourues par des sapeurs-pompiers. Sur ces 197 cas, 188 avaient pu être sauvées et 9 étaient décédées", a-t-il indiqué.
 
Selon lui, la plupart de ces accidents de la circulation sont dus au dérapage des véhicules, suivi de renversement à cause de la dégradation avancée de l’axe Ndioum- Bakel. 
 
Il a aussi cité l’excès de vitesse de certains automobilistes sur l’axe Matam–Linguère du fait du bon état de la route, la traversée d’animaux.
 
Le sous-lieutenant a aussi ajouté que les sapeurs-pompiers sont également intervenus 28 fois pour des incendies dans le secteur de Matam : incendies de maisons, de véhicules et d’appareils électroménagers.
 
"Pour les feux de brousse une seule intervention a été effectuée dans la commune de Matam là où pour les autres localités éloignées, ce sont les agents des eaux et forêts qui sont intervenues", a-t-il souligné.
 
Au-delà de la commune de Matam, les pompiers ont fait des interventions pour maladies diverses. 
 
Ils ont également intervenus dans des écoles où des élèves étaient en proie à des crises épileptiques (que les populations locales appellent djinné Maïmouna). La maladie avait touché 61 élèves.
 
Le centre de secours de Matam est intervenu également 17 fois dans des opérations de piqûres d’abeilles, des chutes dans les puits, ainsi que des effondrements de maisons occasionnant 12 décès.
 
Pour des cas de noyades, 8 interventions ont été effectuées avec un total de 3 victimes sauvées et 3 corps sans vie repêchés.
 
"Malgré un effectif de 40 éléments, le centre de secours et d’incendie de Matam qui couvre toute la région met du sien pour assurer la sécurité des personnes et des biens et souhaiterait ainsi la mise en place d’unités fonctionnelles dans les départements de Kanel et de Ranérou Ferlo pour réduire les délais d’intervention", a souhaité le sous-lieutenant Mamadou Mané.


ADS/SG/OID/ASB