120 kg de cocaïne saisis au port de Dakar (douanes sénégalaises)
APS
SENEGAL-STUPEFIANTS

120 kg de cocaïne saisis au port de Dakar (douanes sénégalaises)

Dakar, 29 jan (APS) - Les douanes sénégalaises ont annoncé avoir saisi mardi au Port autonome de Dakar 120 kg de cocaïne pour une valeur estimée à 9 milliards 600 millions de francs CFA.

La marchandise prohibée a été trouvée à bord du navire "Grande Nigeria", le même qui avait été saisi avec 798 kg de cocaïne, au Port de Dakar, en juin dernier.

"Suite à une information, une équipe de l’Unité mixte de contrôle des conteneurs et des navires (UMCC) de la Subdivision des Douanes du Port autonome de Dakar, secondée par des éléments de la Police scientifique et de l’OCRTIS, a investi et fouillé le navire GRANDE NIGERIA", indique le Bureau des Relations publiques et de la communication de la direction générale des douanes dans un communiqué.

Il ajoute que la fouille du navire, effectuée mardi, "a révélé une cache dans les compartiments du système de ventilation dudit navire dans laquelle se trouvaient 4 sacs contenant 30 plaquettes de 1kg chacun soit 120 kg", un produit certifié être de la cocaïne par le laboratoire de la Police scientifique, compétent en la matière.

"La valeur totale de la cocaïne saisie est estimée à 9 milliards 600 millions de francs CFA", précise le communiqué, signalant un fait nouveau dans le conditionnement de cette drogue saisie, par rapport à celle trouvée sur le même navire en juin 2019.

Les douaniers disent avoir remarqué que "les marques et identifiants sur les plaquettes nouvellement saisies sont différents de ceux sur les plaquettes ayant fait l’objet de différentes saisies en 2019". 

"Les membres de l’équipage sont en train d’être interrogés et l’enquête suit son cours en rapport avec le parquet", annoncent les services des douanes, avant de réaffirmer leur "détermination à mettre tout en œuvre pour enrayer toute tentative d’introduction de produits prohibés dans le territoire national et de combattre, par tous les moyens légaux à leur disposition, la Criminalité transnationale organisée". 

BK