Plaidoyer pour une télévision et une radio parlementaires
APS
SENEGAL-POLITIQUE-MEDIA

Plaidoyer pour une télévision et une radio parlementaires

Saly-Portudal (Mbour), 17 mai (APS) – Des députés membres de la douzième législature ont plaidé, mercredi à Saly-Portudal (Mbour), pour l’amélioration des services de communication de l’Assemblée nationale, insistant sur l’opportunité de mettre en place une télévision et une radio parlementaires ainsi qu’une unité de production audiovisuelle et d’autres supports de communication, a constaté l’APS.


Cette demande a été formulée en présence du président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, qui présidait la cérémonie de clôture d’un atelier de renforcement des capacités des parlementaires sur le contrôle budgétaire. 

Organisé à l’initiative de la commission de l’économie générale, des Finances, du Plan et de la Coopération économique de l’institution parlementaire, l’atelier portait sur le thème : "Le contrôle budgétaire et l’évaluation des politiques publiques".
 
Dans une résolution lue par le rapporteur général du budget, Papa Abdou Khadre Lô, les députés ont réclamé la création d’une cellule d’analyse composée d’experts pluridisciplinaires pour accompagner les parlementaires dans leurs différentes missions. 

Ils ont aussi recommandé l’établissement d’un protocole entre l’Assemblée nationale et la Cour des comptes pour l’accompagnement de l’institution parlementaire dans ses missions, notamment dans la conduite d’enquêtes et sur le volet des finances publiques de manière générale. 

Dans une résolution adoptée à l’unanimité des députés présents à cette rencontre, il a été également demandé la révision du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale pour prendre en charge ses nouvelles compétences en matière d’évaluation des politiques publiques et les réformes souhaitées pour une meilleure efficacité du travail parlementaire. 

Les députés ont invité l’exécutif à valider et à mettre en œuvre "progressivement" les budgets-programmes d’ici 2020 afin de faciliter aux parlementaires leurs missions de contrôle et d’évaluation des politiques publiques. 

Ils ont demandé la mise à disposition de l’Assemblée nationale "d’un budget conséquent" pour lui permettre d’exécuter ses missions, a rapporté M. Lô. 
 
Le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse a promis de remettre la résolution, "dès demain", jeudi, au président Macky Sall qui, selon lui, a décidé de renforcer les moyens humains et matériels de l’Assemblée nationale, pour qu’elle soit à même de remplir ses nouvelles missions. 
 

ADE/MD/PON