Mahammed Dionne :
APS
SENEGAL-LEGISLATIVES-CAMPAGNE

Mahammed Dionne : "Nous ne débattrons pas avec quelqu’un qui incarne le passé"


Thiadiaye, 26 juil (APS) - La tête de liste nationale de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY, pouvoir), Mahammed Boun Abdallah Dionne, a exclu mercredi tout débat avec l’ancien président et leader de la "coalition gagnante/Mankoo Wattu Senegaal’’, Abdoulaye Wade, qui n’incarnerait l’avenir selon lui.
 
"J’ai entendu hier une tête de liste d’une coalition demander un débat avec le chef de l’Etat ou son Premier ministre. Ce débat ne nous intéresse pas. Ce qui nous intéresse, c’est débattre avec quelqu’un qui incarne l’avenir, pas le passé", a-t-il dit lors d’un meeting à Thiadiaye dans la région de Thiès. 
 
Selon le Premier ministre, le président Macky Sall "se préoccupe de l’avenir du Sénégal, du Plan Sénégal émergent (PSE), de la jeunesse à l’horizon 2035".
 
"Nous n’allons pas perdre notre temps à débattre sur des sujets de l’époque du président Léopold Sédar Senghor (1960-1981)’’ et d’autres thématiques de cette période correspondant aux premières décennies des indépendances, a-t-il déclaré.
 
"Nous débattons de l’avenir de la jeunesse, de l’inclusion sociale, du Programme d’urgence de développement communautaire, entre autres" initiatives de développement, a repris la tête de liste nationale de BBY.
 
Il fait observer que Sénégal, "ce n’est pas seulement la Corniche de Dakar, faire quelques kilomètres d’autoroute et des monuments", a souligné Mahammed Dionne, en allusion à quelques uns des projets mis en œuvre sous le magistère de l’ancien président (2000-2012).
 
Le Sénégal c’est aussi "construire des forages, électrifier des villages, distribuer du matériel agricole, faire des pistes rurales, etc.’’, a-t-il indiqué en référence aux actions de l’actuel pouvoir, en place depuis 2012.
 
Pour Mahammed Boun Abdallah Dionne, le président Sall et son gouvernement ne débattrons "pas avec quelqu’un qui parle toujours de son fils". "Nous, c’est tous les fils du Sénégal qui nous intéresse", a-t-il lancé.
 
D’autres responsables de Benno Bokk Yaakaar sont également intervenus lors de ce rassemblement auquel des milliers de personnes sympathisants de la coalition ont participé, dont le secrétaire général du Parti de l’indépendance et du travail (PIT), Samba Sy.
 
La caravane de BBY a été accueillie par le maire de Thiadiaye et directeur de cabinet du chef de l’Etat, Me Omar Youm, le député Moustapha Cissé Lô, vice-président à l’Assemblée nationale ainsi que plusieurs responsables politiques du département de Mbour.
 
"Nous n’accepterons pas que quelqu’un qui reste à l’étranger jusqu’à la vieille des élections, vienne tenter de brûler le pays", a déclaré le SG du PIT, qui, avec le leader de la Convergence pour le renouveau et la citoyenneté (CRC), Aliou Dia, a accompagné la caravane de la tête de liste nationale de BBY dans sa tournée à l’intérieur du pays.
 
"A trois jours des élections, nous avons fait le tour du pays en rencontrant un peuple debout, une jeunesse vaillante, des femmes déterminées. Nous prions pour la paix et que l’on vote dans la sérénité", a souhaité Samba Sy, selon qui le Sénégal "est transfiguré et en chantier".
 
"Nous avons rencontré, partout, des enfants avec des portables en train de filmer notre caravane. Cela montre qu’il y a partout de l’électricité. Nous n’avons pas rencontré de femmes en train de faire la corvée d’eau. Cela montre que le gouvernement est en train de travailler", a ajouté le secrétaire général du PIT.
 
Le promoteur de lutte Luc Nicolaï était présent à ce rassemblement, ainsi que le lutteur Modou Lô et d’anciennes gloires de lutte telles que Mor Fadam, Mbaye Guèye et Mohamed Aly.
 
BHC/BK