Amadou Sow salue ’’l’excellence’’ des relations entre Dakar et Rabat
APS
SENEGAL-MAROC-DIPLOMATIE

Amadou Sow salue ’’l’excellence’’ des relations entre Dakar et Rabat

Dakar, 18 mai (APS) - L’ambassadeur du Sénégal au Maroc, Amadou Sow, a salué ‘’l’excellence des relations politico-diplomatiques’’ entre les deux pays qui sont liés par l’histoire et la culture à travers les âges.


‘’Il y a la coopération au plan politico-diplomatique entre le Maroc et le Sénégal qui est excellente à tout point de vue. Les deux pays entretiennent des relations plusieurs fois séculaires. Ils sont liés par l’histoire, la culture et le culte’’, a-til dit lors d’un entretien avec l’APS.


Evoquant l’histoire, il a rappelé que l’Islam tel qu’il est pratiqué au Sénégal est inspiré du Maroc, car ‘’les premiers érudits (sénégalais) ont été formés dans les madrasas (écoles)de Fès, qui étaient un creuset de savoir’’.


‘’Ce sont des liens très anciens qui ont été perpétués à travers les âges et qui ont été entretenus par les différents chefs d’Etat qui se sont succédé à la tête des pays depuis Mohammed V à Mohammmed VI en passant par Hassan II et de Léopold Sédar Senghor à Macky Sall’’, a-t-il dit.


‘’Les pays ont toujours eu des positions convergentes et une parfaite identité de vue sur toutes les questions aussi bien au niveau continental qu’international et sur le plan multilatéral à chaque fois que le Sénégal et le Maroc se retrouvent ils se concertent et harmonisent leur proposition’’, a souligné M. Sow.


Le diplomate a toutefois regretté le niveau des relations économiques qui, selon lui, est déficitaire en faveur du Sénégal. Des solutions sont en train d’être trouvées ‘’pour corriger le problème’’, assure-t-il.


‘’Toutes les grandes entreprises marocaines dans le domaine des banques, des finances, de l’immobilier, de l’éducation, de l’électrification et de la pharmacie et dans toutes les activités sont représentées à Dakar sur institution de Sa majesté’’, a-t-il dit.


‘’Du côté du Sénégal, des explorations sont en cours. On exporte des cuirs, des fruits et légumes’’, a-t-il relevé, soulignant que l’Agence sénégalaise de promotion des exportations (ASEPEX) ‘’a conduit une délégation composée d’horticulteurs et agriculteurs pour prospecter le marché marocain’’.


Cette dynamique est entretenue dans le secteur de la pêche et des industries transformatrices des produits de la mer, a également dit le diplomate, estimant que cela contribuera à corriger ce déséquilibre.

SK/OID