Aly Ngouille Ndiaye veut concilier développement durable et sécurité intérieure
APS
SENEGAL-SOCIETE-PERSPECTIVES

Aly Ngouille Ndiaye veut concilier développement durable et sécurité intérieure

Dakar, 18 sept (APS) - Le nouveau ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, compte inscrire son action dans le cadre du développement durable, en misant sur "un dispositif homogène incarné par les différentes composantes de la sécurité intérieure".
 
Aly Ngouille Ndiaye, qui recevait le témoin de son prédécesseur Abdoulaye Daouda Diallo, a annoncé que les futures missions des services du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique vont concerner le développement durable.
 
Cette perspective va passer par la mise en œuvre, au niveau territorial, de politiques publiques économiques et sociales intégrant la protection des personnes, des biens et de l’environnement à travers ‘’un dispositif homogène incarné par les différentes composantes de la sécurité intérieure’’.
 
"La lutte contre le terrorisme, les questions sécuritaires, préoccupations majeures des populations, la réduction des risques de catastrophe par des initiatives ardues et susceptibles d’apporter une réponse en cas de choc climatique feront partie de ses priorités", a-t-il indiqué au cours de la passation de service avec son prédécesseur.
 
Cette cérémonie s’est déroulée en présence notamment du directeur général de l’administration territoriale, Ibrahima Sakho, et de son homologue en charge de la police nationale, Oumar Maal, entre autres responsables.
 
Etaient également présents, plusieurs autorités publiques et religieuses venues assister à cette passation de service entre Aly Ngouille Ndiaye et son prédécesseur Abdoulaye Daouda Diallo, désormais en charge du ministère des Infrastructures, des transports terrestres et du Désenclavement.
 
Au-delà de la mise en place d’un "cadre organisationnel et fonctionnel" idoine pour la conduite des nouvelles missions assignées au ministère de l’Intérieur, M. Ndiaye a promis de poursuivre les efforts d’amélioration des conditions de travail des personnel de son département.
 

MK/BK