Fada appelle la population du Fouta à tourner le dos à BBY
APS
SENEGAL-LEGISLATIVES-CAMPAGNE

Fada appelle la population du Fouta à tourner le dos à BBY

Ourossogui, 14 juil (APS) - Les populations de la région de Matam vivent un grand calvaire pour se déplacer à cause du mauvais état de la route Ndioum-Bakel datant de 30 ans, a déploré la tête de liste de la coalition « Manko Yessal Sénégal », Modou Diagne Fada qui sillonne actuellement la région de Matam à travers une caravane. 

« J’ai constaté la dégradation de l’axe de Bakel – Ndioum au moment où je sortais de la ville de Ndioum pour me rendre à Ourossogui. Et les transporteurs sont conscients de cela, on ne peut pas faire plus de 40 kilomètres par heure », a déploré M. Diagne Fada. 

« Depuis l’accession de l’alliance pour la république (APR) à la tête du pays, on peut constater presque rien n’a été fait. Nous savons tous que le Fouta a beaucoup contribué à l’élection de Maky Sall. A cause de ce manque de considération, le Fouta doit tourner le dos à Benno bokk yakaar », a-t-il lancé.

« Au moment où nous étions au pouvoir, nous avons beaucoup investi dans la région de Matam. J’ai inauguré les centres de santé de Kanel et de Ranérou, j’ai posé la première pierre de l’hôpital de Matam et l’espace des jeunes d’Ourossogui », a-t-il rappelé. 

Ainsi, il a sollicité le suffrage des populations pour permettre, selon lui, « aux jeunes choisis par notre coalition qui sont des jeunes dynamiques et compétents d’être élus pour défendre à l’Assemblée nationale les intérêts des populations ».
 
 
 

MMT/MD