Cheikh Bamba Dièye réclame la présence de Khalifa Sall à l’Assemblée nationale
APS
SENEGAL-PARLEMENT

Cheikh Bamba Dièye réclame la présence de Khalifa Sall à l’Assemblée nationale

Dakar, 14 sept (APS) – Le député Cheikh Bamba Dièye a réclamé jeudi la présence à l’Assemblée nationale de son colistier Khalifa Sall, le maire de Dakar, qui est élu député de "Mankoo Taxawu Senegaal" et placé en détention préventive depuis mars dernier pour détournement de deniers publics présumé.

 
M. Dièye a tenté d’interrompre le président de la cérémonie d’installation de la 13ème législature (2017-2022), Abdoulaye Makhtar Diop, lorsque ce dernier procédait à l’appel des députés, pour l’élection du président de l’Assemblée nationale.
 
Cheikh Bamba Dièye a estimé qu’il pouvait, selon le règlement intérieur de l’institution parlementaire, interrompre la procédure conduisant à l’élection de son président. 
 
Imperturbable, le président de séance, Abdoulaye Makhtar Diop, a attendu d’avoir terminé l’appel des 165 députés élus avant de lui donner la parole.
 
Selon Cheikh Bamba Dièye, Khalifa Sall a adressé une lettre à l’Assemblée nationale, dans laquelle il a manifesté son désir d’assister à la séance inaugurale de la législature dont il est membre.
 
M. Dièye s’est fait huer par certains de ses collègues du groupe "Benno Bokk Yaakaar", le groupe de la majorité parlementaire, que va diriger pendant la durée de la législature le maire de Médina Dakhar (ouest), Aymérou Gningue.
 
Abdou Mbow, l’un des vice-présidents de la législature 2012-2017, réélu député le 30 juillet dernier, a estimé que la séance ne pouvait être légalement interrompue "que pour des questions de procédure".

SK/ESF/BK/PON