Aminata Tall prône une exploitation inclusive du pétrole et du gaz
APS
SENEGAL-MINES-INSTITUTIONS

Aminata Tall prône une exploitation inclusive du pétrole et du gaz


Dakar, 11 avr (APS) - La présidente du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Aminata Tall, a invité le gouvernement à mettre en œuvre des mécanismes de gestion participative, encadrée de l’exploitation prévue en 2021 du pétrole et gaz récemment découverts au Sénégal en vue de catalyser le développement économique et social et éviter la malédiction.

’’Oui, il est établi que si de nombreux pays ont connu ce qui est convenu (…) d’appeler la malédiction du pétrole, c’est parce qu’ils n’ont pas pu mettre en place en réalité, des mécanismes d’une exploitation inclusive de gestion durable de leurs ressources’’, a déclaré Aminata Tall.

’’Cependant, on peut bien noter que la découverte et l’exploitation bien encadrée du pétrole et du gaz dans d’autres pays ont été un grand catalyseur du développement économique et social’’ a-t-elle ajouté.
 
M. Tall présidait mardi la cérémonie d’ouverture de la deuxième édition des journées de portes ouvertes (JPO) du Conseil économique, social et environnemental qui s’étalent jusqu’à jeudi.
 
La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du ministre du travail, du dialogue social, des organisations professionnelles et des relations avec les institutions, Mansour Sy, du ministre porte-parole du gouvernement, Seydou Gueye et de beaucoup de diplomates.
 
Selon la présidente du CESE, ces journées ’’constituent un formidable outil de communication et s’inscrivent dans un processus visant à familiariser les concitoyens avec l’institution pour partager les réflexions, productions et perspectives’’.
 
Aminata Tall, a aussi indiqué que le thème de cette année qui est la ’’gestion durable des ressources naturelles’’ est en droite ligne avec les recommandations du président de la république, Macky Sall.
 
’’A l’occasion de la cérémonie officielle de remise de nos rapports 2014 et 2015, le président Macky Sall avait invité notre institution à réfléchir sur les modalités de gestion durable de nos ressources naturelles dans un contexte marqué par les récentes découvertes de gaz et de pétrole’’, a-t-elle rappelé.
 
Le ministre Mansour Sy qui a magnifié la ‘’grande capacité d’anticipation du CESE, a estimé que ’’le dialogue entre institutions et populations devra être permanent (…) afin que chaque acteur puisse jouer sa partition dans la gestion du pays et des ressources naturelles’’.
 
Invité d’honneur de cette manifestation, le président du Conseil Economique, Social, Environnemental et culturel de la Côte d’Ivoire, Charles Koffi Diby, a rappelé ‘’les relations séculaires qui unissent’’ le Sénégal et son pays.
 
M. Diby a déclaré que son institution ’’attend avec attention’’ les conclusions de ces travaux. Il a par ailleurs invité solennellement les membres du CESE à travers sa présidente à rendre visite à leurs homologues ivoiriens.
 

MK/MD/OID