Conseil des ministres délocalisés : un taux d’exécution des engagements de 89% au 1-er août 2015 (document)
APS
SENEGAL-GOUVERNANCE

Conseil des ministres délocalisés : un taux d’exécution des engagements de 89% au 1-er août 2015 (document)

Dakar,15 juil (APS) - Le taux d’exécution des engagements pris lors des conseils des ministres délocalisés était estimé, au 1er août 2015, à 89 % dont 65 % étaient en cours de réalisation et 24 % entièrement exécutées, révèle un document portant sur le bilan d’étape à la date du 1-er août 2015.


Le premier conseil des ministres décentralisé de toute l’histoire du Sénégal s’était tenu le jeudi 7 juin 2012 à Saint-Louis. Le dernier de cette série de rencontres présidées par le chef de l’Etat se tiendra à Dakar du 19 au 24 juillet 2016.

Selon le document transmis à l’APS, les engagements des conseils délocalisés montrent que sur les 881 actions des conseils délocalisés, 575 sont en cours de réalisation et 214 ont été terminées, alors que 92 n’ont pas encore effectivement démarré.

Il rappelle que les besoins en matière d’investissement avaient été évalués globalement à 2. 872 .034 000 000 francs CFA pour des projets et programmes à réaliser d’ici à fin 2017.
 
Les besoins d’investissements ont été pris en charge à hauteur de 1 533 milliards de FCFA dans le cadre d’une programmation pluriannuelle, à travers les Lois de Finances qui se sont succédées sur la période 2012-2017 et dans le projet de Loi de Finances pour 2015, indique la même source.
 
Pour les différentes régions, l’exécution des programmes d’investissement a donné lieu à des réalisations importantes couvrant les priorités identifiées, souligne la revue du bilan d’étape de l’état d’exécution des Conseils des ministres délocalisés, à la date du 1-er août 2015.
 
Le niveau de prise en charge et de réalisation des investissements dépend du délai qui s’est écoulé depuis la tenue du conseil dans la région concernée, mais également de l’envergure des projets dont certains sont très capitalistiques (infrastructures routières, programmes d’électrification, programmes d’aménagement hydroagricoles), indique-t-on.
 
Le chef de l’Etat, Macky Sall, a initié depuis 2012 des conseils de ministres délocalisés dans les régions.
 
 Ces rencontres de l’exécutif organisées dans les régions ont été à chaque fois précédées de conseils interministériels de développement qui ont constitué de forts moments d’échanges sur les questions les plus brûlantes des localités visitées en vue de leur prise en charge immédiate.
 
A ce jour, les conseils des ministres délocalisés se sont tenus dans 13 régions sur les quatorze (14) que compte le pays : Saint-Louis, Kaolack, Diourbel, Ziguinchor, Louga, Matam, Kolda, Tambacounda, Kédougou, Thiès, Sédhiou, Kaffrine et Fatick. Dakar va clôturer les conseils délocalisés à partir de mercredi.

BHC/ASG