Vers l’institutionnalisation du budget participatif (directeur)
APS
SENEGAL-POLITIQUE-COLLECTIVITES

Vers l’institutionnalisation du budget participatif (directeur)

Dakar, le 23 déc (APS) - Le directeur de cabinet du ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire Alassane Mbengue a fait part, vendredi à Dakar, de l’institutionnalisation en vue du budget participatif dans toutes les collectivités locales.

Le ministère envisage de systématiser l’approche et d’asseoir des bases solides pour l’institutionnalisation du budget participatif dans toutes les collectivités locales, a indiqué M. Mbengue lors d’un atelier de partage du budget participatif coïncidant avec la célébration des 25 ans d’Enda Ecopop.
 
"L’approche du budget participatif constitue une source de promotion des principes de bonne gouvernance locale, un avantage pour les collectivités locales", a-t-il estimé.

Selon Alassane Mbengue, "dans sa deuxième année de mise en œuvre le projet de budget participatif du Sénégal (BPS) prévu pour trois ans mobilisera plus d’un milliard de frs CFA dans le Fonds d’équipement des collectivités locales pour combler le gap infrastructurel" dans ces institutions décentralisées.

"Le projet de budget participatif constitue un prolongement d’une pratique entamée depuis 2010 avec le PNDL et Enda Ecopop", a dit M. Mbengue qui a salué "des avancées de plus en plus fortes, et des implications de la société civile dans la gouvernance locale participative".

Il a en outre invité les collectivités à adhérer à la charte de la participation citoyenne et les élus locaux, à une bonne utilisation des guides et manuels distribués afin de mieux maîtriser le processus du budget participatif.
 
Le directeur de cabinet du ministre de la Gouvernance locale à salué le professionnalisme d’Enda Ecopop pour avoir été parmi "les premiers organismes en Afrique à vulgariser le concept de budget participatif".
 

BF/PON