La bonne maîtrise de l’information territoriale saluée
APS
SENEGAL-COLLECTIVITES-STRATEGIE

La bonne maîtrise de l’information territoriale saluée


Saly-Portudal (Mbour), 13 jan (APS) – Le directeur de cabinet du ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire, Alassane Mbengue a jugé "primordiale" la bonne maîtrise de l’information territoriale par tous les niveaux de gouvernance et de gestion.



D’ailleurs le ministère de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire a inscrit la maîtrise de l’information territoriale comme un objectif majeur dans sa lettre de politique sectorielle, a soutenu, jeudi à Saly-Portudal Alassane Mbengue.

M. Mbengue présidait l’ouverture d’un atelier national de partage et de validation de la plateforme SIG et du géo portail web de l’Observatoire national de la décentralisation et du développement local (ONDDL), à l’initiative de l’Agence de développement local (ADL).

C’est pourquoi, l’ADL travaille avec l’ensemble des parties prenantes à l’atteinte de cet objectif à travers la mise en place d’un observatoire national de la décentralisation et du développement local (ONDDL).


"La fonctionnalité de cet observatoire requiert des dispositifs techniques spécifiques d’accompagnement, notamment un système d’information géographique (SIG) et un géo portail", a souligné Alassane Mbengue, ajoutant que le SIG est un outil de communication, de suivi, de gestion et d’aide à la décision.


Le SIG permet de mesurer l’avancement et l’efficacité des actions réalisées dans les domaines des politiques publiques, de détecter les évolutions, de voir si elles vont dans le sens souhaité, d’alerter et de proposer des correctifs si le besoin est exprimé.


L’ONDDL permet de maîtriser l’information territoriale pour une plus grande synergie et efficience dans la conception, la réalisation, le contrôle, le suivi et l’évaluation des actions, projets et programmes.


Cet atelier constitue "une étape incontournable" dans le processus d’élaboration du projet d’observatoire "très important" dans la mise à disposition de l’information territoriale nécessaire au succès de l’Acte 3 de la décentralisation, a dit Alassane Mbengue.


"La mise en œuvre de cette réforme majeure initiée par le président Macky Sall, tout comme la formulation et l’exécution des stratégies de développement des territoires, requiert la mise en place d’outils adaptés pouvant jouer un rôle de support pour la planification, la gestion et le suivi-évaluation des actions, projets et programmes initiés par les acteurs territoriaux" a-t-il indiqué.


Pour sa part, le directeur général de l’ADL, Malal Camara a précisé que le SIG est un système de gestion des données et informations statistiques dans les collectivités locales.


Il permet, à partir de diverses sources (collectivités locales, administration territoriale, direction technique, agences, société civile, ONG, projets et programmes), "de collecter, de rassembler, d’organiser, de gérer, d’analyser, de combiner, d’élaborer et de présenter les différents indicateurs d’observation géographiquement dans les territoires contribuant notamment à la gestion des collectivités locales".


Le géo portail, par contre, est un outil qui est alimenté par le géo server et le SIG qui permettent la diffusion de toute information utile aux territoires.Il est la partie visible par laquelle tous les acteurs ont accès à l’information sur les territoires.


 


ADE/PON/MKB