Tambacounda : L’ADL remet du matériel informatique à trois communes
APS
SENEGAL-COLLECTIVITES-EQUIPEMENT

Tambacounda : L’ADL remet du matériel informatique à trois communes

Tambacounda, 2 août (APS) - Le directeur général de l’Agence de développement local (ADL) Malal Camara a remis symboliquement mercredi à Tambacounda, un lot de matériel informatique à trois communes du département, en vue selon lui, de ‘’renforcer leur attractivité et leur ouverture au monde’’.
 
Composé d’une ‘’trentaine d’ordinateurs’’ équipés d’un logiciel, le matériel est destiné notamment aux communes de Dialacoto, Nettéboulou et Sinthiou Malème, a noté M. Camara.

La gouvernance de Tambacounda, la chambre des métiers et le stade régional figurent parmi les bénéficiaires, qui étaient représentés à la cérémonie de remise, au conseil départemental de Tambacounda.
 
Ces équipements font partie d’un lot d’une valeur globale de 50 millions devant être distribué à 9 communes à travers le pays au cours de l’année 2017, dans le cadre du Projet d’appui à la gouvernance et au développement des territoires, indique le DG de l’ADL.
 
‘’Les collectivités locales ne doivent plus s’enfermer, mais s’ouvrir au monde et pour ce faire, le matériel informatique est indispensable’’, a noté Malal Camara, lors de cette rencontre présidée par le gouverneur de la région de Tambacounda Bouya Amar.
 
Il a indiqué qu’en mettant ces machines à la disposition des collectivités locales et autres structures administratives et consulaires, l’objectif est de renforcer les capacités de ces collectivités et des services qui les accompagnent.
 
Le maire de Sinthiou-Malème, Salif Baldé a salué ce geste qui, a-t-il estimé, sera ‘’gravé à jamais dans l’histoire de Tambacounda’’. Il s’est honoré, au nom de ses homologues maires, de ce que leurs collectivités respectives ont figuré cette année, au nombre des bénéficiaires de cet appui, et ce, parmi les 595 communes à aider à travers le pays.
 
Le gouverneur a, à son tour, loué cet acte ‘’extrêmement important’’ de l’ADL, ainsi que sa ‘’vision large de l’Etat au niveau territorial’’, qui prend en compte d’autres services, dont la gouvernance.

Pour lui, ’’renforcer les maires, c’est renforcer le contrôle de légalité’’, dans la mesure où c’est à travers l’outil informatique que se matérialisent tous les actes administratifs pris par les collectivités locales.
 
L’officiel a invité les collectivités récipiendaires à ‘’prendre toutes les dispositions pour un bon entretien et une bonne utilisation’’ de l’outil qui leur a été remis.
 
M. Amar a rappelé que l’ADL avait auparavant permis à la mairie de Tambacounda de disposer d’une salle de Délibérations ‘’aux normes’’, tout en appuyant les communes de Missirah et Kidira.

Le conseil départemental de Tambacounda a aussi pu s’équiper et réfectionner sa salle de conférence grâce au concours de cette structure.
 
Malal Camara a noté que la structure qu’il dirige pourrait prochainement accompagner les collectivités locales dans la gestion de l’outil informatique.
 
Il a évoqué l’existence au niveau de l’Agence d’un projet de maîtrise de l’information territoriale, à travers l’outil informatique et qui devrait permettre au maire à partir de son bureau de disposer de toutes statistiques sur le foncier, les ressources humaines, entre autres données.  
 

ADI/OID