Pas de favoritisme dans l’octroi des fonds de dotation des collectivités locales (ministre)
APS
SENEGAL-COLLECTIVITES

Pas de favoritisme dans l’octroi des fonds de dotation des collectivités locales (ministre)

Saint-Louis, 3 mars (APS) - Le ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des territoires, Oumar Guèye, nie tout favoritisme dans l’octroi des fonds de dotation et d’équipement des collectivités territoriales.
 
Leur répartition se fait ‘’dans la plus grande transparence, parce que toutes les collectivités territoriales sont d’égale dignité’’, a-t-il assuré lors d’une réunion sur la fonction publique locale, mardi, à Saint-Louis (nord).
 
Depuis l’élection de Macky Sall en 2012, les fonds de dotation et d’équipement des collectivités territoriales ont ‘’connu une courbe ascendante’’, selon M. Guèye.
 
‘’En 2012, le total des fonds de dotation pour les communes du Sénégal était de 16 milliards de francs CFA, et aujourd’hui en 2020, ces fonds de dotation sont de 25 milliards’’, a-t-il dit. 
 
Le montant des fonds d’équipement est passé de 12,5 milliards de francs CFA en 2012 à 26 milliards en 2020, selon Oumar Guèye.
 
Avant le 31 mars 2020, a-t-il promis, ‘’tous les fonds de dotation seront versés dans les caisses des collectivités territoriales’’.
 
Concernant la contribution économique locale, les 38 communes des départements de Saint-Louis, Dagana et Podor ‘’ont toutes reçu chacune environ 22 millions de francs CFA, pour que les salaires de leurs employés puissent être payés’’, a assuré M. Guèye.
 
Selon lui, la fonction publique locale est mise en œuvre par le Président Macky Sall pour ‘’moderniser l’administration de manière générale’’. Dès lors, a dit Oumar Guèye, ‘’les collectivités territoriales, qui sont des démembrements de l’Etat, ne doivent pas être en reste’’.
 
L’objectif de sa tournée des régions est de faire en sorte que tous les maires et présidents de conseil départemental soient bien informés, afin que, d’ici au 31 mars 2020, ils puissent prendre les arrêtés en vue de l’intégration et de la régularisation de tout le personnel des collectivités territoriales, a-t-il assuré.
 
Selon le ministre des Collectivités territoriales, les communes concernées par le Programme d’appui aux communes et agglomérations (PACASEN), dans la région de Saint-Louis, vont se partager un financement de 5,465 milliards de francs CFA. 
 
‘’Le PACASEN sera généralisé au profit de toutes les collectivités territoriales. Il y aura même un PACASEN rural, avec un fond de 138 milliards de francs CFA’’, a promis M. Guèye.
 
Il a invité le personnel des collectivités territoriales à bien maîtriser la fonction publique locale et à bien la mettre en œuvre.

BD/ASG/ESF