Nguéniène : Maguèye Ndao succède à feu Ousmane Tanor Dieng à la tête de la mairie
APS
SENEGAL-COLLECTIVITES-ELECTION

Nguéniène : Maguèye Ndao succède à feu Ousmane Tanor Dieng à la tête de la mairie

Nguéniène (Mbour), 23 oct (APS) – L’ancien président du défunt Conseil rural de Nguéniène (Mbour, ouest), Maguèye Ndao, a été élu, mercredi, maire de cette collectivité locale, en remplacement d’Ousmane Tanor Dieng, décédé le 15 juillet dernier à Bordeaux (France) des suites d’une maladie, a constaté l’APS.

 
Membre actif du Parti socialiste (PS, mouvance présidentielle), Maguèye Ndao a obtenu 31 voix contre 23 pour Étienne Sarr jusque-là premier adjoint au maire de cette commune. Jean Baptiste Ndiaye, membre de l’Alliance pour la République (au pouvoir) n’a eu qu’une seule voix sur les 56 conseillers que compte cette municipalité.
 
Avec 32 voix, Simon Sarr responsable de la Convergence des jeunesses républicaines (COJER) de l’APR et Badara Diakhaté, un partisan de l’ancien maire de Dakar Khalifa Sall, (34 voix) ont été élus, respectivement, premier et deuxième adjoint au maire de cette commune rurale que dirigeait le défunt secrétaire général du PS et président du Haut conseil des collectivités territoriales de juillet 2014 jusqu’à sa mort.
 
Pour bon nombre d’observateurs, cette élection de Maguèye Ndao n’est que justice puisque, ‘’non seulement il était l’artisan de la victoire du PS lors des élections locales de 2014, mais quand Tanor a fait part de son désir de diriger la commune, il a tout bonnement renoncé, alors qu’il était en pole position d’être porté à la tête de la mairie’’.
 
Le tout nouveau maire de Nguéniène compte poursuivre l’œuvre déjà entamée par son prédécesseur, tout en apportant sa touche personnelle. Il envisage de s’appuyer surtout sur la coopération décentralisée pour hisser cette commune dans le concert des collectivités territoriales émergentes.
 
A la tête du défunt Conseil rural, Maguèye Ndao a eu deux mandats successifs, de 2002 à 2009 et de 2009 à 2014.
 
 

ADE/MD