Mbour : des réalisations prometteuses en 2016
APS
SENEGAL-RETRO

Mbour : des réalisations prometteuses en 2016


Mbour, 30 déc (APS) – L’année 2016 a vu se succéder des réalisations très prometteuses pour le département de Mbour (ouest) avec la mise en œuvre, par le gouvernement du Sénégal, de plusieurs projets structurants qui vont, sans nul doute, changer le visage de la Petite Côte et contribuer à l’épanouissement socio-économique des populations.

L’un des projets les plus importants, c’est l’inauguration, le 3 novembre, par le président de la République Macky Sall, dans la commune de Malicounda, d’une centrale photovoltaïque d’une capacité de 22 mégawatts, d’un coût de 22 milliards de francs CFA.


Constituée de 90 mille panneaux, elle est construite sur une superficie de 100 ha. Fruit d’un contrat de concession entre la Société nationale d’électricité (SENELEC) et le groupe italien Solaria, cette centrale profite principalement à la commune de Malicounda qui dispose de 5% du projet, faisant ainsi de son maire le président du Conseil d’administration.



L’autre fait marquant de cette année finissante, c’est l’inauguration, le 24 novembre, par Macky Sall, de la section de l’autoroute Diamniadio-AIBD. Celle-ci a été réalisée selon un schéma de partenariat-public privé (PPP) pour un montant total de 92,2 milliards de FCFA. Ce montant comprend un financement public de 69,2 milliards, correspondant à la subvention versée par l’Etat, et un financement privé apporté par son partenaire Senac SA, pour un montant de 23 milliards.



Quant au tronçon AIBD-Sindia, il a coûté 70 milliards de CFA et a été réalisé dans le cadre du projet global de construction des deux projets d’autoroute AIBD-Mbour sur 39 km et AIBD-Thiès sur 16 km, grâce à un prêt concessionnel d’Eximbank Chine.



 


2016 a aussi été marqué par l’inauguration, par le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, du système d’assainissement des eaux usées de la commune de Mbour, financé à hauteur de 6 milliards de francs CFA par l’Union européenne (UE).


Le système d’assainissement des eaux usées de la ville de Mbour dont bénéficie près de 45 000 personnes, fait partie d’un vaste programme d’assainissement des centres secondaires urbains, d’une valeur de 16 milliards de francs CFA, sur financement de l’UE, sous la forme de don. Il concerne, outre Mbour, les villes de Diourbel, Mbacké et Tivaouane.



L’année 2016 a été également marquée par l’inauguration, le 18 octobre, par le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar Guèye, et l’ambassadeur du Japon au Sénégal, Takashi Kitahara, des quais de pêche de Pointe-Sarène et de Ngaparou. Ces deux infrastructures ont coûté, respectivement, 200 millions de francs CFA et 220 millions de francs CFA. Il s’agit de ‘’consolider, renforcer et promouvoir les initiatives de cogestion des pêcheries déjà entamées dans le département de Mbour’’, avait indiqué Oumar Guèye.



C’est aussi en 2016 que la première pierre de l’usine agroalimentaire de Sandiara a été posée, à l’initiative de son maire, le docteur Serigne Guèye Diop, pour un coût global de 514 millions de francs CFA.



 Elle est en train d’être construite dans la zone industrielle de Sandiara, sur une superficie de 2500 m2 et profitera essentiellement aux 16 000 femmes membres de la fédération des professionnelles de l’agroalimentaire réparties entre 195 organisations.



En 2016, les deux équipes mbouroises évoluant dans l’élite du football sénégalais se sont séparées de leurs entraineurs. Abdou Karim Mané de Mbour Petite Côte est remplacé par Badara Sarr, alors que du côté du Stade de Mbour, Alioune Badara Ndiaye ‘’Ndouta’’ a cédé le banc au vétéran Boucounta Cissé.

ADE/ASG