Les maires invités à une meilleure compréhension des interdépendances des collectivités territoriales
APS
SENEGAL-SOCIETE-DECENTRALISATION

Les maires invités à une meilleure compréhension des interdépendances des collectivités territoriales

Kaolack, 13 mai (APS) - Le ministre des Collectivités territoriales et de l’Aménagement du territoire a invité lundi les maires à s’atteler à une meilleure compréhension des "multiples interdépendances" entre les collectivités qu’ils dirigent afin de promouvoir un développement durable de leur terroir.

"Je vous invite à comprendre les multiples interdépendances pour le choix des politiques de développement de vos terroirs", a-t-il dit à l’ouverture d’un atelier d’échange des maires du pôle territorial du Sine-Saloum à Kaolack, consacré à la problématique de la transition agro-écologique et aux enjeux de la gestion forestière. 
 
Selon Oumar Guèye, la compréhension des "multiples interdépendances" entre collectivités territoriales pourrait aider à promouvoir des systèmes agricoles adaptés.
 
Dans cette perspective, le ministre des Collectivités territoriales et de l’Aménagement du territoire a invité à mettre en avant la planification qui doit, a-t-il dit, être en amont de toute politique de développement. 
 
Jugeant l’initiative des maires du Sine-Saloum pertinente, il les a exhortés à s’imprégner des "cinq initiatives majeures" de développement lancées récemment par le chef de l’Etat Macky Sall, lesquelles seront accompagnées de "trois programmes sectoriels".
 
Ces cinq initiatives concernent la jeunesse, qui devrait bénéficier d’un programme d’un million d’emplois, l’économie sociale et solidaire avec le développement d’un paquet de services non financiers en faveur des couches démunies, l’économie numérique, la transition agro-écologique et l’industrialisation, considérée comme la clé de la transformation structurelle de l’économie.
 
Il estime qu’en cohérence avec cette "vision nouvelle, les collectivités locales devraient œuvrer à davantage lutter contre la bidonvilisation des centres urbains et à lutter contre l’insalubrité figurant notamment dans les programmes sectoriels mis en avant par le président Macky Sall". 
 
"Il faudra aussi promouvoir la plantation d’arbres dans les collectivités locales pour développer le PSE vert et substituer l’image de la verdure à celle du béton que donne malheureusement le Sénégal aux étrangers qui entrent pour la première fois dans son espace aérien", a-t-il indiqué. 

AMD/BK/ASG