Le HCCT vient parachever l’architecture institutionnelle du Sénégal (Ousmane Tanor Dieng)
APS
SENEGAL-POLITIQUE

Le HCCT vient parachever l’architecture institutionnelle du Sénégal (Ousmane Tanor Dieng)



Mbour, 28 août (APS) – Le secrétaire général du Parti socialiste (PS, mouvance présidentielle), Ousmane Tanor Dieng a estimé, samedi à Mbour, que l’élection des membres du Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT) constitue "un enjeu majeur", en ce sens qu’il s’agit de mettre en place "une nouvelle institution qui vient parachever l’architecture institutionnelle du Sénégal".


Ousmane Tanor Dieng qui est investi par la coalition présidentielle Benno Bokh Yaakar (BBY) à Mbour a souligné que "dans toutes les grandes démocratiques du monde, il y a, après du Parlement, la Chambre des communes qui représente les collectivités locales".


"Cette Chambre va être enrichie par les experts qui vont être nommés par le président de la République. Et nous aurons un pouvoir d’influence parce que sur toutes les questions importantes qui concernent la décentralisation, nous pourrons donner notre avis", a déclaré M. Dieng.


Selon lui, "il ne faudrait pas que les élus locaux membres de la coalition BBY se disent que les jeux sont faits, nous sommes majoritaires, nous allons gagner. Aucune voix ne doit manquer. Nous menons une bataille de la participation, une bataille de la mobilisation", a lancé Tanor Dieng.


M. Dieng a promis "un taux de participation de 70%" et une "victoire à 80%" pour sa coalition lors de ces élections prévues le 4 septembre prochain.

"Le HCCT vient d’être créé certes, mais il sera ce que nous en ferons et tous les conseillers en sont conscients en raison des critiques qui sont faites, disant que c’est une institution budgétivore et inutile. On le dit à tout. A la limite, si vous les écoutez, tout est budgétivore, tout est inutile", a relevé Ousmane Tanor Dieng.


Le président du Conseil départemental de Mbour, Saliou Samb a, lui aussi appelé ses camarades à "l’unité pour pouvoir relever les défis de développement du département de Mbour, notamment dans un contexte de mise en œuvre de l’Acte 3 de la décentralisation".


Mansour Faye, ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, par ailleurs commissaire de la coalition BBY dans la région de Thiès a appelé à la mobilisation "pour une victoire nette et sans bavure" au soir de ces élections.


"Pour assurer une large victoire des listes de BBY, il est nécessaire de mener une campagne à travers tout le territoire national. Nous avons constaté qu’au niveau du département de Mbour, il y a une dynamique unitaire qui se dessine", a relevé M. Faye.



ADE/PON