Le conseil départemental de Diourbel réclame davantage de ressources financières
APS
SENEGAL-SOCIETE-COLLECTIVITES

Le conseil départemental de Diourbel réclame davantage de ressources financières


 

Diourbel, 29 oct (APS) - Le président du conseil départemental de Diourbel (centre), Khadim Guèye, a plaidé mardi pour que l’Etat alloue davantage de ressources financières à cette collectivité territoriale, afin de l’aider à faire face aux besoins des populations en matière d’infrastructures.
 
‘’Les difficultés sont d’ordre financier. Je pouvais dire aussi qu’il y en a, concernant le matériel et les ressources humaines, mais tout cela dépend des finances. Si on nous donne suffisamment d’argent, on peut recruter des experts, des animateurs et des médecins pour l’hôpital’’, a-t-il dit.
 
Khadim Guèye s’exprimait au cours de la troisième session ordinaire du conseil départemental de Diourbel, une réunion qui a permis de voter le compte administratif de l’exercice 2018 et discuter de l’orientation budgétaire pour l’année 2020.
 
Selon lui, avec davantage de moyens mis à sa disposition, le conseil départemental pourrait acquérir de meilleurs équipements, surtout pour les collèges et lycées du département.
 
Sans ressources additionnelles, il sera très ‘’difficile de faire face à la demande des populations dans le domaine des infrastructures, mais aussi des équipements pour la transformation des produits agricoles (…). Mais, malheureusement, le conseil départemental n’a pas les ressources nécessaire pour cela’’, a déploré Khadim Guèye.
 
Il juge ‘’ridicule’’, pour un département, de ne bénéficier que de 70 millions de francs CFA par an pour ses investissements. ‘’Cela ne peut construire que 12 salles de classe’’, a-t-il précisé.
 
‘’C’est cela notre difficulté, mais ce que l’Etat nous donne, nous essayons de [l’utiliser] de manière optimale. Nous n’avons pas beaucoup de marge de manœuvre’’, a déploré le président du conseil départemental de Diourbel. 
 
Il a expliqué que c’est pour cette raison que, lors de la dernière rencontre entre le président de la République, Macky Sall, et les élus locaux, les départements ont demandé à l’Etat de leur allouer davantage de moyens.
 
Pour le moment, ces derniers n’ont pas de recettes fiscales comme les mairies, a rappelé M. Guèye. 
 
Durant la rencontre, les conseillers départementaux sont largement revenus sur l’état de délabrement avancé du stade Ely-Manel-Fall de Diourbel, la construction du service des urgences de l’hôpital régional, mais surtout l’approvisionnement des zones rurales du département en eau.


FD/ASG/MD/ESF