Fatick : trois CADL dotés d’équipements bureautiques
APS
SENEGAL-DEVELOPPEMENT

Fatick : trois CADL dotés d’équipements bureautiques

Fatick, 25 août (APS) - Le gouverneur de la région de Fatick, Seynabou Guèye a réceptionné mardi une dotation de lots d’équipements bureautiques destinés à la modernisation annoncée des Centres d’appui au développement local.
 
‘’Ces lots d’équipements sont un appui du ministère des Collectivités territoriales en vue de la modernisation annoncée des Centres d’appui au développement local de la région de Fatick’’, a précisé Mme le gouverneur lors de réception des équipements.
 
‘’La réception de ces équipements intervient après la visite effectuée le 17 août dernier par le ministre des Collectivités territoriales, Oumar Guèye au niveau de trois CADL de Fatick (régional, départemental et de l’arrondissement de Ndiob)’’, a-t-elle ajouté.
 
Elle a rappelé que lors de cette visite, après constat du manque de matériels de ces services et des difficultés de fonctionnement, le ministre a eu une réaction assez prompte, en s’engageant à appuyer en matériels de bureaux mais aussi à rénover ces CADL.
 
’’En moins d’une semaine, il a envoyé une délégation d’experts en bâtiments pour évaluer les travaux de construction de ces services, mais a mis à la disposition de ces CADL ce matériel d’équipements de bureautiques,’’ s’est-t-elle félicitée, non sans loué l’importance de ce matériel dans le fonctionnement des services bénéficiaires.
 
‘’Les CADL sont d’un grand apport dans le fonctionnement et l’efficacité de l’administrions déconcentrée et décentralisée,’’ a ajouté la cheffe de l’exécutif régional, émettant au passage le souhait de voir d’autres CADL de la région en bénéficier.
 
Le chef du service régional du CADL de Fatick, Ousmane Traoré, a indiqué que trois parmi les neuf CADL la région ont bénéficié de cet appui de la tutelle.
 
‘’Si les neuf services bénéficiaient de ces équipements, je pense qu’ils seraient beaucoup plus efficaces dans leur mission d’accompagnement des collectivités territoriales et des autorités administratives’’, a ajouté M. Traoré.
 
AB/AKS/ASB