Des réformes ont permis une hausse des ressources propres des collectivités territoriales
APS
SENEGAL-COLLECTIVITES-FINANCEMENT

Des réformes ont permis une hausse des ressources propres des collectivités territoriales

Somone (Mbour), 19 mai (APS) – Le ministère de l’Economie, des Finances et du Plan a mené des réformes qui ont permis d’augmenter "considérablement’’ les ressources propres des collectivités territoriales, a révélé jeudi le directeur général de l’Agence de développement municipal (ADM), Cheikh Issa Sall.

‘’Mais, malgré tout, nous avons constaté que les collectivités territoriales ont encore besoin d’autres types de financement pour pouvoir prendre réellement en charge leurs besoins d’investissements’’, a relevé M. Sall, à l’occasion d’un atelier portant sur ‘’les enjeux et les opportunités qu’offre le financement des collectivités territoriales par le système bancaire’’.


Cet atelier est organisé par l’ADM pour mettre ensemble le secteur bancaire et les collectivités territoriales, afin que les premiers puissent comprendre les procédures administratives, financières et comptables des collectivités territoriales.

Il s’agit de les amener ainsi à avoir beaucoup plus de confiance à ces entités décentralisés, dans le but d’établir des partenariats durables leur permettant d’intervenir dans le cadre du financement des projets territoriaux.


 ‘’Pour les collectivités territoriales également, cette rencontre est une occasion de se familiariser avec les procédures bancaires, d’avoir beaucoup plus de confiance aux établissements bancaires, de connaître les procédures pour pouvoir s’adapter, se conformer et pouvoir présenter des dossiers bancables’’, a poursuivi Cheikh Issa Sall.


Il a indiqué que les collectivités territoriales ont, aujourd’hui, ‘’un très grand besoin de financement’’. En effet, les nouveaux paradigmes induits par l’Acte 3 de la décentralisation nécessitent la mobilisation d’importantes ressources financières pour faire face à leurs besoins de financement, a-t-il estimé.


L’initiative d’organiser un tel atelier se justifie par la volonté de l’ADM de renforcer les capacités des municipalités dans l’identification, la conception et la réalisation de projets en partenariat public-privé (PPP), a fait remarquer M. Sall.

ADE/ASG