Kahone : le maire annonce une extension des réseaux électrique et hydraulique
APS
SENEGAL-DECENTRALISATION

Kahone : le maire annonce une extension des réseaux électrique et hydraulique

Kaolack, 11 avr (APS) – Le maire de Kahone (centre), Ousseynou Senghor, a annoncé jeudi la mise en œuvre prochaine d’un programme d’extension des réseaux hydraulique et électrique de cette commune des faubourgs de Kaolack.

Ce projet d’extension des réseaux hydraulique et électrique de Kahone va être financé à partir des fonds émanant du Programme d’appui aux communes et agglomérations du Sénégal (PACASEN), a précisé Senghor en marge d’un atelier de présentation dudit programme.

’’Avec le PACASEN, nous allons nous attaquer aux projets prioritaires de la commune en étendant les réseaux électrique et hydraulique’’, a-t-il notamment déclaré à cet atelier ayant réuni des représentants de la Banque mondiale, de l’Agence française de développement (AFD) et d’autres entités intervenant dans sa mise en œuvre.

La commune de Kahone grandit très vite, impliquant l’implantation de nouveaux quartiers. Les problèmes environnementaux figurent également parmi les axes prioritaires des investissements, a expliqué le maire.

Il s’est ainsi réjoui du choix porté sur Kahone parmi les six communes bénéficiaires dans la région de Kaolack.

Au total, 123 collectivités territoriales du Sénégal vont bénéficier d’ici à 2022 des financements du PACASEN à hauteur de 130 milliards de francs Cfa sur la base de critères de performance dans la gestion.

Elimane Mandiaye Cissé, un adjoint du maire de Kaolack, s’est aussi félicité de la mise en place de ce projet qui va injecter, pour la première année, plus de 600 millions dans la commune.

‘’Cette dotation financière pourrait être augmentée si nous parvenions à augmenter les critères de performance’’, a dit Cissé en signalant que la municipalité de Kaolack prévoyait de privilégier des projets tirés de son Plan décennal d’investissement élaboré de façon participative.

Pour sa part, Baba Coundoul, en charge collectivités territoriales à la Direction général des impôts et domaines (DGID), a évoqué une orientation de son service vers une meilleure performance des communes dans le recouvrement des taxes.

AMD/AKS/OID