Le DG de l’ANAT explique les enjeux du PNADT
APS
SENEGAL-POLITIQUE

Le DG de l’ANAT explique les enjeux du PNADT

Dakar, 5 mars (APS) – Le Plan national d’aménagement et de développement territorial (PNADT) permettra de doter le Sénégal d’un outil intégré et partagé d’aménagement du territoire, a indiqué le directeur général de l’Agence nationale de l’aménagement du territoire (ANAT), Mamadou Djigo. 
 
M. Djigo intervenait, mercredi, à Dakar, lors d’un atelier de partage sur le Plan national d’aménagement et de développement territorial (PNADT) avec la presse. 
 
"Cette vision est mise en œuvre dans le PNADT à travers cinq axes d’aménagement et de développement du territoire, à savoir l’environnement et les ressources naturelles, la démographie et les dynamiques spatiales, le développement humain, le système productif et l’intégration régionale et sous régionale et la gouvernance territoriale", a-t-il souligné.
 
Selon lui, ces différents axes qui s’articulent autour de vingt orientations stratégiques visent "un accès équitable et de qualité aux services sociaux de base, l’amélioration du cadre de vie et de l’habitat, le renforcement de la sécurité publique et les dispositifs de prévention et de gestion des risques, réduire l’inégalité sociale (…) afin de matérialiser la vision du PSE’’.
 
A cela s’ajoutent aussi, a-t-il dit, ’’l’augmentation et la diversification de la production du secteur primaire, la promotion de l’émergence de pôles de développement par une variation adéquate des ressources et potentialités des territoires, le renforcement du cadre de gouvernance territoriale (…).
 
Les principaux éléments déterminants dans la reconfiguration du territoire à l’horizon 2035 sont la hiérarchie fonctionnelle des établissements humains, les pôles de développement, les infrastructures de transport et les infrastructures
énergétiques’’, a-t-il indiqué.
 
Le directeur général de l’Agence nationale de l’aménagement du territoire (ANAT) estime que‘’du point de vue institutionnel, le PNADT constitue un levier pour la mise en œuvre et l’approfondissement de l’Acte 3 de la décentralisation et pour la territorialisation des projets et programmes du Plan Sénégal émergent".

"Il identifie les perspectives de développement dans le cadre du Plan Sénégal émergent et dégage suivant une démarche participative les enjeux d’aménagement du territoire", a expliqué M. Mamadou Djigo.
 
Il a rappelé que le processus d’élaboration du PNADT, ’’participatif et inclusif’’, a été lancé le 30 décembre 2014 par la Commission nationale de l’Aménagement du territoire (CNAT).
 
Le PNADT a été validé par l’ensemble des acteurs et approuvé au cours du Conseil présidentiel sur l’aménagement du territoire, tenu le 20 janvier 2020.
 
 
 
 
 
 
 

DS/OID