Ziguinchor : Les états-majors à l’assaut des indécis
APS
SENEGAL-PRESIDENTIELLE-CAMPAGNE

Ziguinchor : Les états-majors à l’assaut des indécis

Ziguinchor, 20 fév (APS) – Les états-majors locaux de candidats au scrutin du 24 février tentent de convaincre les citoyens encore indécis à travers avec des séances d’explication à domicile, a constaté l’APS.
 
A Ziguinchor, il n’est pas rare de voir des groupes de personnes faire le tour de plusieurs maisons ou investir les places publiques pour parler aux potentiels électeurs dans ce sprint final de la campagne électorale. 
 
"Il y a des personnes qui sont toujours indécises. Nous voyons des gens qui nous disent qu’ils ne savent pas encore pour qui ils vont voter dimanche prochain. C’est pourquoi nous avons affiné notre stratégie autour du contact direct", a expliqué Mamadou Lamine Baldé coordonnateur départemental du comité électoral du Parti de l’Unité et du rassemblement (PUR).
 
"Souvent les caravanes mobilisent beaucoup mais ce n’est pas forcément payant. Quand vous proposez de la musique les gens vont venir pour danser ou de simples curieux qui sont attirés par le bruit et le folklore. Mais les électeurs sont dans les maisons, dans leurs cantines et leurs lieux de travail", a estimé M. Baldé dont l’équipe est en train de sillonner les quartiers de Ziguinchor pour convaincre les indécis.
 
Dominique Ngaba est un jeune actif qui sillonne tous les jours les villages de l’arrondissement de Nyssia pour parler des axes programmatiques proposés par le candidat Ousmane Sonko.

"Je viens de quitter le quartier de Santhiaba à Ziguinchor après des rencontres fructueuses avec des électeurs visiblement indécis. Rien ne vaut le contact direct pour convaincre un électeur indécis", a-t-il lancé.
 
Visible sur le terrain du fait des caravanes qu’il tient régulièrement à travers les artères de Ziguinchor, l’état-major de Benno Bokk Yaakaar (BBY) compte baisser le volume de la sonorisation pour mieux faire entendre les lignes clés de son candidat.
 
"A trois jours de la fin de la campagne, nous sentons de moins en moins la sonorisation. La stratégie est en train d’être revue. Elle est plus axée sur le contact direct avec les électeurs dans les maisons et dans les marchés", a expliqué Dr Meylian Mendy membre de la coalition BBY.
 
"J’ai vu personnellement des gens qui sont toujours indécis à quatre jours du scrutin. Nous avons un bilan à défendre et nous sommes en train de le faire pour convaincre les indécis", a-t-il ajouté.

MTN/OID/ASB